Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Joan Villadelprat pense que Ferrari cède à la panique

F1: Joan Villadelprat pense que Ferrari cède à la panique

Par ,

D'après GMM

Joan Villadelprat s'interroge sur la décision de Ferrari de se séparer de son directeur technique après seulement cinq courses.

Joan Villadelprat connaît bien Ferrari, pour y avoir travaillé comme ingénieur dans les années 80, avant de fonder l'équipe Epsilon Euskadi. L'Espagnol avait prédit que des têtes allaient rouler avant l'annonce de « démission » d'Aldo Costa.

Fernando Alonso et Felipe Massa ont terminé à un tour des Red Bull et des McLaren au grand prix de Barcelone.

Joan Villadelprat écrivait dans son éditorial de El Pais lundi : « La pression du moment sur Ferrari est énorme. Les choses doivent changer, c'est évident. Mais ils doivent éviter à tout prix de couper des têtes, une réaction typique de Ferrari lorsque les choses ne vont pas comme elles étaient prévues. Ils doivent plutôt consolider leur équipe technique et leur donner la confiance qu'ils vont conserver leurs postes. Ils reprennent la bonne direction mais ils ont besoin de plus de temps ».

Fernando Alonso et Nikolas Tombazis - Photo: Ferrari

Deux jours plus tard, après l'annonce du départ du directeur technique de Ferrari, l'Espagnol s'interroge dans le quotidien sportif AS.

« Dans une équipe comme Ferrari, on ne peut pas succomber à la panique. Après seulement cinq courses, ce n'était pas le bon moment d'apporter de gros changements mais la pression était trop forte. Sans aucun doute, la décision de continuer la saison maintenant sans Costa est contre-productive. Il est le même homme qui a produit une monoplace fantastique l'an dernier pour Ferrari », explique Joan Villadelprat.

Le magazine italien Autosprint rapporte que d'autres personnes chez Ferrari, probablement dans l'équipe d'Aldo Costa, devraient également quitter la Scuderia prochainement.

Il est intéressant de noter que le communiqué de Ferrari de mardi parle de « la restructuration de son département technique », mais que Nikolas Tombazis, concepteur en chef, n'est pas mentionné.