Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Jules Bianchi admet ne pas savoir ce qui l'attend en 2015

F1: Jules Bianchi admet ne pas savoir ce qui l'attend en 2015

Par ,

D’après GMM

Le Français Jules Bianchi a révélé ne pas savoir s’il allait conduire pour l’écurie de Formule 1 Marussia la saison prochaine.

Bianchi est un pilote de la filière Ferrari, et il est « prêté » à Marussia par la Scuderia.

« Je n’ai aucune idée de ce que je ferai la saison prochaine », de dire Bianchi dans l’édition russe du magazine Autosport.

« J’aimerais bien en savoir plus, mais en ce moment, c’est assez flou. Nous tentons d’avoir les meilleures options possibles en main pour la saison prochaine. Mais pour l’instant, je désire me concentrer sur la fin de la saison », a-t-il ajouté.

Cette incertitude existe à cause des récents changements majeurs survenus chez Ferrari, dont le départ de Luca di Montezemolo, qui pourraient inciter Fernando Alonso à quitter la Scuderia pour McLaren-Honda.

De plus, la position de Kimi Räikkönen chez Ferrari n’est pas claire, le Finlandais ayant connu jusqu’ici une saison assez difficile.

« Räikkönen a déjà dit en début de saison qu’il allait probablement quitter la F1 à la fin de son contrat », de dire Allan McNish, ancien pilote et analyste à la télé de la BBC.

« S’il déclare de telles choses publiquement, on peut donc sérieusement questionner sa motivation. Si j’étais à la tête de l’écurie Ferrari, j’exigerais de meilleurs résultats de sa part, sinon, je regarderais à le remplacer », de dire McNish.

F1 Marussia MR03 Ferrari Jules Bianchi
Jules Bianchi, Marussia MR03-Ferrari. (Photo: WRi2)

Dernier point : l’état des finances de Marussia qui doit quand même acquitter ses factures de propulseurs Ferrari.

« Nous sommes évidemment très satisfaits du travail effectué par Jules, et nous désirons le conserver en 2015 », de dire John Booth, patron de Marussia F1 Team.

« Mais si Ferrari a besoin de lui, il est évident qu’il leur appartient. Nous adorons travailler avec la grande famille Ferrari et notre relation est excellente. Nous discutons avec des pilotes, mais nous ne prévoyons pas faire une annonce avant décembre », a-t-il précisé.

Mais qu’en est-il des finances de la petite équipe? Plus tôt cette année, on a appris que le constructeur automobile sport russe Marussia avait abandonné la petite équipe.

Celle-ci est désormais la propriété d’une compagnie nommée Marussia Communications Limited.

« Nous sommes fiers de représenter Marussia et Mr. Andreï Cheglakov en Formule 1 », de dire Booth.

Par contre, Booth n’est pas certain de ce que l’avenir cache pour son écurie.

Questionné sur la garantie des investisseurs pour poursuivre l’aventure en F1, Booth affirme « Je ne peux rien dire. Ces questions sont confidentielles et ne concernent que les discussions internes ».