Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Kamui Kobayashi mise sur les trois voitures par équipe pour 2015

F1: Kamui Kobayashi mise sur les trois voitures par équipe pour 2015

Par ,

D'après GMM

Présent à Singapour, le pilote japonais laisse entendre qu'il pourrait être de nouveau écarté par Caterham pour le prochain grand prix du Japon.

Remplacé par André Lotterer en Belgique, de nombreux noms sont avancés pour prendre sa place de nouveau, mais Kamui Kobayashi était au volant de la Caterham à Monza et occupe sa place à Singapour.

« Pour le moment, je peux confirmer que je vais courir ici », de commenter le Japonais lorsque l'on évoque son avenir.

« Je n'ai pas d'argent. J'ai un contrat jusqu'à la fin de la saison, mais parfois un contrat ne signifie rien en Formule 1. Ce n'est pas une surprise… », d'ajouter Kobayashi.

F1 Kamui Kobayashi Caterham Monza
Kamui Kobayashi, Caterham, à Monza. (Photo: WRi2)

Pour avoir une chance de participer à son grand prix à domicile, à Suzuka, le pilote Caterham doit apporter un sponsor.

« J'en ai déjà parlé, mais ce n'est pas facile », d'expliquer Kobayashi.

Interrogé sur le montant qu'il pourrait amener, le pilote japonais répond en souriant : « Je ne peux pas le dire. Pas mal ! »

Pour la saison prochaine, le retour en F1 du constructeur japonais Honda avec McLaren pourrait ouvrir une opportunité à Kamui Kobayahi, dont on sait que le début de sa carrière a été soutenu par Toyota.

« Je ne suis pas lié à Honda. Dans l'immédiat, leur arrivée ne change rien de mes perspectives pour l'année prochaine. Je sais que oui pour certaines personnes, mais je ne peux rien dire de plus. Ils sont impliqués dans un projet totalement différent », de commenter Kamui Kobayashi.

Le Japonais a des liens avec Ferrari, ayant participé à des courses d'endurance avec le constructeur italien l'an dernier.

« Mon objectif est de continuer en Formule 1 l'an prochain. Je reste aussi réaliste. La Formule 1 est dans une situation économique très difficile. Je ne sais pas combien d'équipes existeront encore l'an prochain », d'insister le Japonais.

F1 Caterham Singapore Kamui Kobayashi
Kamui Kobayashi, Caterham, à Singapour. (Photo: WRi2)

Curieusement, si certaines petites équipes venaient à disparaître, les chances de Kobayashi de rester en F1 augmenteraient.

Interrogé sur l'éventualité de voir les grosses équipes aligner trois monoplaces l'an prochain, Kamui Kobayashi répond : « J'aime cette idée. Pour moi, ce serait une belle occasion ».