Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La dégradation des pneus atteint de nouveaux sommets en Malaisie

F1: La dégradation des pneus atteint de nouveaux sommets en Malaisie

Par ,

D'après GMM

Fernando Alonso a affirmé qu'il sera impossible pour quiconque de compléter la course avec seulement un arrêt aux puits tellement la dégradation des pneumatiques Pirelli est importante ce week-end, à Sepang.

Le directeur des sports motorisés chez Pirelli, Paul Hembery, clamait pour sa part qu’une course « normale » sur piste sèche comprendrait trois arrêts aux puits dimanche.

« Ici, ce sont les pneus qui feront la différence », a déclaré le pilote Virgin Timo Glock. « Ils commencent à se dégrader après seulement un tour. Le défi sera de voir combien de temps on peut les faire tenir. »

De plus, les pilotes qui ont fait l’essai des pneus en prévision du Grand Prix de Turquie vendredi ont constaté que les gommes prévues pour le virage 8 sont trop dures.

« On doit faire attention de ne pas se retrouver avec un pneu qui est trop conservateur », a déclaré Hembery.

Notons par ailleurs que Pirelli a changé la couleur des bandes identifiant les gommes tendres de la marque, sur le flanc extérieur du pneu. Cette dernière sera donc or cette semaine puisque plusieurs se sont plaint en Australie de mal différencier les couleurs de chaque type de gomme.

La marque révisera ses couleurs officiellement avant le Grand Prix de Turquie, au mois de mai.

Finalement, c'est Lucas di Grassi qui sera au volant lors des prochains essais du manufacturier de pneumatiques.