Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA enquête sur Renault bien au-delà du GP de Singapour 2008

F1: La FIA enquête sur Renault bien au-delà du GP de Singapour 2008

Par ,

D'après GMM

Les investigations de la FIA sur Renault portent sur plusieurs points au-delà de la rumeur sur la sortie de piste 'volontaire' de Nelson Piquet durant le grand prix de Singapour 2008.

Le journal britannique The Independent cite une source de la fédération "que d'autres sujets sont étudiés bien plus en profondeur que la seule affaire de Singapour". Les investigations ont démarré la fin de semaine dernière à Spa-Francorchamps avec plusieurs entrevues "des personnes responsables chez Renault", dont Pat Symonds, ingénieur moteur, et Fernando Alonso.

D'après le journal Daily Express, le patron Flavio Briatore a aussi été entendu par un avocat en Belgique, et a démenti toutes ces accusations à la FIA. "De nombreuses personnes de l'équipe ont été interrogées," indique le journal alors que "les données techniques et transmissions radio ont été reprises pour examination".

Deux personnes historiquement liées à l'équipe française ont été interrogées par les medias sur cette rumeur.

Denis Chevrier a quitté l'équipe Renault durant l'hiver, mais était toujours ingénieur motoriste en chef à Singapour l'an dernier. Interrogé par la radio française RMC, il déclare : "Pour ma part, je n'ai jamais eu connaissance d'une telle stratégie durant le grand prix de Singapour 2008, et je peux vous assurer que si ça s'avère être vrai, c'est en totale opposition avec la mentalité de l'équipe Renault."

Ex-pilote d'essai pour Renault F1, le pilote de grand prix Franck Montagny dit "qu'il ne croit pas" à cette histoire. Il parle de cette rumeur comme de la "science fiction" et doute que Flavio Briatore ait pu demander à un de ses pilotes d'avoir un accident.

"Même pas en rêve. Personne ne peut donner de telles instructions, je n'ai jamais entendu un truc pareil en Formule Un," explique le pilote français sur 20minutes.fr.