Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA n'exclut pas imposer d'autres sanctions à Lewis Hamilton

F1: La FIA n'exclut pas imposer d'autres sanctions à Lewis Hamilton

Par ,

D'après GMM

Un porte-parole de la FIA a déclaré jeudi à Kuala Lumpur, site du prochain Grand Prix de Formule 1, que des sanctions additionnelles pourraient être prises contre Lewis Hamilton et l'écurie McLaren-Mercedes.

Hamilton a été exclu des résultats du Grand Prix d'Australie pour avoir « délibérément émis des propos erronés » à propos de l'incident survenu avec Jarno Trulli lors d'une neutralisation et que les voitures roulaient au ralenti derrière la Voiture de sécurité.

Jeudi, un porte-parole de la FIA a indiqué que « Nous ne pouvons pas exclure l'imposition de sanctions supplémentaires ».

Le litige porte sur le bris de l'article 151c du Code sportif international par Hamilton et l'écurie McLaren. La sanction peut aller de la simple réprimande à l'exclusion pure et simple du championnat.

Des rumeurs laissent croire que la FIA pourrait référer cette affaire au Conseil mondial du sport automobile.

Entre temps, le directeur de l'écurie McLaren, Martin Whitmarsh, soutient que personne n'a menti aux commissaires.

« Je ne sais pas ce qu'ils veulent dire par « délibérément émis des propos erronés ». Il faudrait que vous leur demandiez, » a lancé Whitmarsh à la horde de journalistes qui l'entourait dans le paddock.

« Les commissaires croient que l'omission d'avoir parlé des conversations radio qui ont eu lieu entre l'équipe et Lewis était intentionnelle, et de là, ils sont convaincus que nous avons menti ».

Niki Lauda, le triple champion du monde, a déclaré sur les ondes de RTL que le fait que les commissaires aient pris quatre jours pour juger cette cause était « la plus grosse farce de tous les temps »
photo:McLaren