Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA réprimande Mercedes pour avoir tenu des essais privés de pneus

F1: La FIA réprimande Mercedes pour avoir tenu des essais privés de pneus

Par ,

La décision du Tribunal international de la FIA dans l’affaire de l’essai secret de pneus de Mercedes, est tombé vendredi en début d’après-midi.

Après avoir entendu les arguments des parties impliquées, le Tribunal a décidé de réprimander l’écurie de Formule 1 Mercedes AMG et de lui interdire de participer aux prochains essais de jeunes pilotes qui seront tenus le mois prochain à Silverstone.

Les audiences ont duré toute la journée de jeudi, et le Tribunal a entendu les arguments de la FIA, de Mercedes AMG et de Pirelli.

F1 FIA
Les audiences du Tribunal international de la FIA. (Photo: WRi2)

Mercedes était accusée d’avoir participé à des essais de pneumatiques sur le circuit de Barcelone avec sa voiture 2013 et ses pilotes réguliers, ce qui est interdit par le règlement sportif.

Pirelli faisait aussi face à des réprimandes pour avoir participé à ces essais.

Le magazine britannique Autosport écrit que l’avocat et conseiller légal de Mercedes, Paul Harris, a déclaré en fin de journée hier que si l’écurie était trouvée coupable, la punition et la réprimande devaient être justes et non pas disproportionnées.

« Les essais jeunes pilotes durent trois jours. Il s’agit d’un essai visant à travailler sur le comportement routier des voitures. Lors de cet essai, les équipes savent tout des pneus et des réglages des voitures », de dire Harris.

« Si nous sommes bien dans ces paramètres, le Tribunal international peut nous imposer une exclusion d’événements qui sont placés sous la juridiction de la FIA. Ce test de jeunes pilotes en est justement un », de préciser Harris.

Mercedes AMG ne pourra donc pas faire rouler de voiture lors de ces essais qui seront tenus sur le tracé britannique de Silverstone du 17 au 19 juillet.

Les pilotes de réserve de Mercedes, le pilote de série GP2, Sam Bird, et le pilote de DTM, Daniel Juncadella, devaient rouler à cette occasion.

Dans un communiqué de presse publié immédiatement après le jugement, la FIA écrit: « La FIA souhaite que tous les enseignements soient tirés de cette affaire et de la décision rendue. À cette fin, la FIA va s'attacher, en association avec tous les Teams F1, à renforcer son contrôle de l'organisation des tests.»