Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA veut réduire la vitesse des voitures sous les drapeaux jaunes

F1: La FIA veut réduire la vitesse des voitures sous les drapeaux jaunes

Par ,

Au cours d’une conférence de presse tenue vendredi au circuit de Sotchi en Russie, la FIA a annoncé désirer instaurer un changement majeur en Formule 1 ; celle de réduire la vitesse des voitures lorsque des drapeaux jaunes sont agités.

C’est au cours de cette conférence de presse que le directeur de course de la F1, Charlie Whiting, a commenté les images de l’accident de Jules Bianchi à Suzuka, captées par une caméra de surveillance.

En pesant très soigneusement ses mots, Whiting a fait comprendre que les images montraient que Jules Bianchi a perdu le contrôle de sa Marussia parce qu’il roulait trop vite en dépit des drapeaux jaunes.

Jean Todt, le président de la FIA, a ensuite expliqué que la leçon qu’il était nécessaire de tirer de cet accident est que la vitesse des voitures lors des situations de drapeaux jaunes doit être mieux contrôlée.

Situation de drapeau jaune.
Situation de drapeau jaune. (Photo: WRI2)

Lors des dernières 24 Heures du Mans, la FIA a introduit des ‘zones de basse vitesse’ afin de protéger les commissaires et les pilotes lorsqu’une voiture doit être récupérée en piste sous des drapeaux jaunes

Au lieu de neutraliser tout le circuit de 13,5km du Mans, les pilotes doivent réduire leur vitesse à 60 km/h ou moins entre les deux postes de signalisation qui délimitent la zone de drapeaux jaunes (une procédure appelée ‘Code 60’).

Whiting croit que la Formule 1 doit instaurer un système semblable où la vitesse des voitures serait contrôlée par la FIA au lieu de laisser les pilotes se fier à leur bon jugement.

Whiting a donc convoqué les directeurs d’écurie à Sotchi afin de discuter des moyens d’implanter un tel système pour la saison 2015.

Plus tard durant la conférence de presse, Whiting a aussi indiqué que la FIA serait beaucoup plus prudente lors des situation où un tracteur lourd devait se rendre aux abords de la piste.

« Nous ne pouvons rien faire avec les tracteurs. Tout ce que je peux dire est que nous allons dorénavant les utiliser avec des précautions extrêmes », de dire Whiting.