Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La menace de taxation indienne n'est toujours pas réglée

F1: La menace de taxation indienne n'est toujours pas réglée

Par ,

D'après GMM

Alors que la menace de boycott est bien réelle, aucune solution n'a encore été trouvée pour le grand prix d'Inde.

Martin Whitmarsh, président de la FOTA, révélait à Monza que les équipes et les pilotes seront sujets à un impôt lorsqu'ils se rendront à Delhi le mois prochain.

« On ne va pas à un endroit où l'on sait que l'on sera pénalisé », lançait le directeur de McLaren.

Le Times of India rapporte que l'organisateur Jaypee est « pris dans cette drôle d'affaire » avec le gouvernement indien.

Le problème vient de la règlementation des douanes, les organisateurs demandent au gouvernement de déclarer le circuit hors zone, ainsi les transporteurs de la F1 pourront travailler clairement sans valeur d'importation ou d'exportation.

Jaypee s'est entretenu avec les officiels et a émis une lettre.

Cette lettre date du 7 septembre, soit deux jours avant les révélations de Martin Whitmarsh à Monza. Elle confirme que le grand prix d'Inde peut se dérouler « sans aucune taxation du gouvernement ».

Cependant, une source officielle du ministère du revenu indien insiste « qu'aucune décision n'a encore été prise et que les discussions sont en cours ».