Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La nouvelle écurie de Formule 1 Virgin GP dans l'eau chaude?

F1: La nouvelle écurie de Formule 1 Virgin GP dans l'eau chaude?

Par ,

D’après GMM

Certains signes semblent porter à croire que la nouvelle écurie de Formule 1 Virgin GP de Sir Richard Branson n’est peut-être pas en excellente santé financière.

Tout d’abord, l’Espagnol Andy Soucek a été libéré de son poste de pilote de réserve.

Puis, Timo Glock, qui possède pourtant en poche un contrat de deux ans avec Virgin GP, est intéressé par plusieurs écuries qui pourraient changer de pilotes, comme Renault.

On apprend maintenant d’Argentine que le gouvernement serait disposé à soutenir les débuts en F1 d’Esteban Guerrieri, le pilote de 25 ans natif de Buenos Aires.

Des sources argentines indiquent qu’une rencontre a eu lieu entre Julio Gutierrez, l’agent du pilote, John Booth, patron de Virgin GP, et le ministre de l’Intérieur d’Argentine.

« Ce fut une rencontre productive. Le ministre a exprimé son intérêt de coopérer à ce que Esteban puisse attendre la Formule 1, » a déclaré Gutierrez.

En même temps, Booth a admis « ne pas avoir particulièrement aimé » entendre Bernie Ecclestone prédire que deux des équipes qui en arrachent le plus en F1 pourraient bien fermer leurs portes d’ici la fin de la saison actuelle.

Ecclestone a déclaré en juillet que ces deux écuries en question « ne devraient pas vraiment être là » et qu’il ne voyait aucun inconvénient à abaisser le plateau à seulement 20 voitures.

« Ça ne m’a pas vraiment plu, car des commentaires de cette nature peuvent nous faire énormément de torts, » de dire Booth au site motorsport-total.com à propos des paroles d’Ecclestone.

« Les choses sont difficiles pour nous en ce moment. Comme elles le sont pour les autres écuries, et pour les nouvelles équipes, » a-t-il ajouté.

Booth précise que ce qu’a dit Ecclestone pouvait être « déstabilisant », mais a confirmé que la plupart des commanditaires de l’écurie Virgin étaient impliqués à long terme.

Mais la plupart de commentaires négatifs proviennent de l’énorme différence entre les performances de l’écurie et les attentes habituelles de la marque Virgin de Richard Branson.

Ce à quoi Booth a répondu : « Si vous regardez ce qu’on a fait en peu de temps, je dirais que ce n’est pas mal du tout. Au cours de l’histoire de la F1, il y a au moins 30 ou 40 nouvelles écuries qui ne se sont même pas qualifiées pour un Grand Prix. Mais nous sommes au départ de chaque course et nous progressons pas à pas. Nous sommes où nous espérions être, et même un peu en avance. »