Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La nouvelle écurie US F1 n'engagera pas de pilotes payants

F1: La nouvelle écurie US F1 n'engagera pas de pilotes payants

Par ,

D’après GMM

La nouvelle écurie US F1 a refusé d’engager des pilotes payants pour la saison prochaine de Formule 1, même si ceux-ci pouvaient apporter des millions de dollars grâce à leurs commanditaires personnels.

« Deux pilotes, qui n’ont jamais couru en Formule 1, mais qui ont gagné des courses de GP2, nous ont offert l’équivalent des trois quarts de notre budget pour être engagés, » a déclaré Peter Windsor, l’un des deux directeurs de l’équipe américaine dans une interview donnée au Sports Illustrated.

« Les deux disposent d’énormes commandites provenant de leur pays respectif, » de dire Windsor, ajoutant qu’aucun des deux n’était un Américain.

Windsor a précisé que les offres de ces deux pilotes payants avaient été déclinées.

Le journaliste de SpeedTV a précisé que le but ultime de l’écurie était d’offrir les deux volants à deux jeunes pilotes américains prometteurs. Mais pour la saison 2010, la présence d’un pilote d’expérience, comme Alex Würz, ne pouvait pas être écartée.

Parmi les pilotes américains pouvant décrocher le deuxième volant, on cite les noms de Jonathan Summerton, Graham Rahal et Ryan Hunter-Reay.

Danica Patrick

La rumeur a aussi beaucoup parlé de la venue possible de Danica Patrick, mais cette dernière a révélé ne pas être intéressée et ne pas avoir eu de contacts avec l’équipe.

« Beaucoup de gens nous demandent si nous sommes intéressés par Danica Patrick, » indique Windsor.

« Ma réponse est qu’elle est déjà une trop grande vedette pour nous. Elle ira probablement en NASCAR où elle figurera probablement bien et gagnera une fortune. Mais pour elle, courir en F1 à ce moment lui demanderait trop d’efforts et les attentes de tous seraient extrêmement élevées. Nous n’allons pas nous battre pour le titre mondial l’an prochain, » de préciser Windsor.

Peter Windsor a aussi confirmé que l’écurie avait signé les nouveaux Accords de Concorde.


photo:WRI2