Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La presse italienne est convaincue que Fernando Alonso rejoindra Ferrari

F1: La presse italienne est convaincue que Fernando Alonso rejoindra Ferrari

Par ,

D'après GMM

Après que les médias espagnols en aient fait leurs choux gras la semaine passée, c'est au tour de la presse italienne de clamer que le double champion du monde, Fernando Alonso, sera un pilote Ferrari dès la saison prochaine.

Cette rumeur est désormais colportée par La Gazzetta dello Sport et Autosprint.

La page couverture d'Autosprint consiste d'ailleurs en une photo retouchée montrant Alonso portant une combinaison rouge Ferrari. Le titre indique : « Le 15 novembre, Alonso deviendra un pilote Ferrari ».

La Gazzetta dello Sport affirme que l'entente porte sur deux ans, avec trois années d'option. Elle ajoute que l'accord a été paraphé l'été dernier, mais que Ferrari a « décidé de demeurer silencieuse », car ses pilotes actuels, Felipe Massa et Kimi Räikkönen, sont toujours sous contrat pour la saison 2010.

Le journal sportif ajoute que les avocats de Räikkönen lui ont conseillé de mettre de la pression sur Ferrari pour qu'elle honore son contrat. Ce qui signifie qu'elle doit lui garder un volant ou qu'elle lui paie son salaire pour la saison 2010, soit la coquette somme de 28 millions d'euros.

Luca Colajanni, porte-parole de l'écurie de F1, a toujours soutenu que la rumeur entourant la venue d'Alonso n'était que pure spéculation.

Mais le réputé journaliste anglais James Allen rappelle à tous ce qui s'était passé en 1995 quand des rumeurs envoyaient Michael Schumacher chez Ferrari...

Ferrai avait émis un communiqué de presse de 20 juin 1995 qui se lisait comme suit :

« Ferrari désire préciser, pour la énième fois et avec un maximum de clarté, que toutes les histoires qui circulent à propos de négociations avec le pilote Michael Schumacher sont complètement fausses ».

Quelques semaines plus tard, le grand patron de FIAT, Gianni Agnelli, annonçait avec joie la venue de Schumacher chez Ferrari...

L'histoire se répète-t-elle avec Fernando Alonso?

Toutefois, le magazine britannique Autosport précise toutefois qu'Alonso a nié ces rumeurs jeudi. Il a démenti posséder un contrat avec Ferrari et a indiqué n'avoir jamais discuté d'un poste au sein de l'écurie italienne.

« Ce ne sont que des rumeurs, » a-t-il dit aux médias en Allemagne.

Quand on lui a demandé s'il avait discuté avec Ferrari et s'il possédait un contrat avec Ferrari, Alonso a répondu : « Non, et non ».
photo:Renault