Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La Scuderia Ferrari voudrait s'associer à Penske ou Ganassi

F1: La Scuderia Ferrari voudrait s'associer à Penske ou Ganassi

Par ,

D’après GMM

Luca di Montezemolo voudrait bien que Ferrari s’associe à une écurie prestigieuse comme Penske ou Ganassi pour faire rouler la fameuse troisième Ferrari F1.

Le président de Ferrari a souvent critiqué les petites équipes récemment arrivées en F1, déclarant cette semaine « qu’il vaudrait mieux avoir une troisième Ferrari inscrite par une équipe compétente qu’une écurie qui ne pourrait même pas courir en série GP2 ».

« C’est parfaitement logique et Bernie Ecclestone est d’accord. Qui pourrait faire rouler cette troisième Ferrari ? Une petite écurie, mais compétitive, » a-t-il déclaré à des journalistes.

Le magazine italien Autosprint donne jeudi plus de détails sur le plan de Montezemolo, révélant que Ferrari désire avoir une troisième voiture dès 2013.

Le patron de la Scuderia, Stefano Domenicali, est à Londres pour y assister à une réunion de la FOTA, l’association des écuries de F1.

« Les écuries et la FIA discutent actuellement de la possibilité que chaque écurie puisse faire rouler trois voitures dans trois ans, » affirme le texte d’Autosprint.

« Ce serait bien de voir une troisième Ferrari inscrite peut-être par une équipe privée américaine. Je songe à une équipe comme Ganassi ou Penske, » de dire Montezemolo.

« Nous sommes déterminés à faire accepter cette idée de troisième voiture, » a-t-il ajouté.

« Si une écurie n’a pas assez d’argent pour courir en F1, qu’elle aille courir en GP2, » de dire le flamboyant président de Ferrari.

“Ça brise le cœur de voir un pilote comme Trulli rouler à plusieurs secondes des temps. Je crois que Jarno serait compétitif si son écurie avait une Ferrari, » de poursuivre Montezemolo.

On sait que quelques écuries, dont Williams, se sont toujours opposées à ce que Ferrari fasse rouler une troisième voiture.

« Ecclestone est d’accord et (Frank) Williams, qui s’y opposait, comprend maintenant. Ne croyez-vous pas que cela serait bien d’avoir une écurie comme Penske ou Ganassi faisant rouler une Ferrari avec un pilote américain ? » de terminer le président de Ferrari.