Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La zone de dépassement de Melbourne peu évidente

F1: La zone de dépassement de Melbourne peu évidente

Par ,

D'après GMM

Pour la première fois, les pilotes seront autorisés à activer leur aileron arrière mobile lors du grand prix d'Australie.

La zone d'utilisation de [linka rtid="128855"]l'aileron arrière mobile[/link] a été définie pour l'Albert Park la semaine passée à Barcelone lors d'une réunion de la FIA avec Charlie Whiting.

Le magazine Auto Motor und Sport rapporte que pour Melbourne, cette zone d’activation se situera sur la ligne droite de départ et fera un peu plus de 600 mètres. Pour que l’aileron soit activé, l’écart entre les deux pilotes doit être inférieur à une seconde. Cependant, pour l'Albert Park, la FIA mesurera cet écart à trois virages de la fin du circuit.

Sebastian Vettel est depuis toujours opposé à ce système et la confusion de Melbourne n'est pas pour le convaincre.

« Disons que je suis à plus d’une seconde de la voiture dans le virage désigné, mais que je me rapproche dans les deux derniers virages et que je ne suis pas autorisé à presser le bouton. Comment expliqueriez-vous cela ?" s'interroge le pilote Red Bull.

Le magazine indique que la FIA a déjà défini les zones pour la Malaisie et la Chine. À Sepang, la zone d’activation se situera dans la longue ligne droite de départ, l’écart d’une seconde étant mesuré dans le dernier virage. À Shanghai, la portion se situera entre les virages 13 et 14, et l’écart sera mesuré à l’entame du virage 13.

Durant cette réunion, plusieurs équipes ont proposé que l'aileron mobile ne soit utilisé qu'en course et bloqué durant les essais et les qualifications afin que les pilotes ne se concentrent que sur le pilotage lors de ces séances.

Il est rapporté que Red Bull était favorable, tandis que Ferrari et McLaren s'y sont opposées.

Charlie Whiting indique : « Il semblerait que McLaren et Ferrari aient développé un technique qui rende le maniement du système plus facile pour les pilotes ».

En fait, lors de l'inspection technique de la FIA, il a été noté que les volants de la Ferrari et de la McLaren comportent des poignées supplémentaires sur l'arrière, pour simplifier l'utilisation du KERS et de l'aileron arrière mobile.