Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lauda dit qu'Hamilton ''a maintenant accepté'' sa défaite à Monaco

F1: Lauda dit qu'Hamilton ''a maintenant accepté'' sa défaite à Monaco

Par ,

D'après GMM

Malgré la tension flagrante à Monaco entre les deux pilotes, Mercedes n'imposera pas de « restrictions » ni envers Lewis Hamilton, ni envers Nico Rosberg.

Furieux après le grand prix de Monaco, où le champion du monde 2008 soupçonnait son coéquipier d'avoir délibérément provoqué un drapeau jaune durant les qualifications, Lewis Hamilton écrit maintenant sur Twitter que Nico Rosberg et lui sont « toujours amis, pas de problème ».

Cette publication ne convainc pas tout le monde, pour autant.

En référence à ce message, le correspondant de Speed Week voit que « ça ressemble à un pansement sur une ampoule, ça aide, mais ça ne va rien soigner ».

Jonathan McEvoy du Daily Mail doute même que ce soit Lewis Hamilton lui-même qui ait « tweeté » ces vieilles photos des deux coéquipiers adolescents, à cheval ou sur des monocycles.

« Le moment (de publication) est mystérieux, car quelques heures plus tôt, un porte-parole de Mercedes indiquait que Lewis Hamilton était dans les airs, en voyage vers l'Amérique du Nord », pour le grand prix du Canada, d'écrire le journaliste.

Et ce même porte-parole insistait que Lewis Hamilton avait « tweeté indépendamment d'eux », ajoute McEvoy.

Quelle que soit la vérité sur cette publication, le président de l'équipe Mercedes affirme maintenant que le pire de cette saga est passé.

F1 Nico Rosberg Monaco Mercedes AMG Lewis Hamilton
Nico Rosberg devant Lewis Hamilton à Monaco, Mercedes AMG. (Photo: WRi2)

Interrogé sur la réconciliation supposée entre Rosberg et Hamilton, Niki Lauda déclare dans le journal Österreich : « Lewis a maintenant accepté que Nico ait gagné à Monaco et qu'il termine deuxième. Il n'y pas de honte à cela ».

« Nous nous réunirons à Montréal à nouveau pour discuter de tout ça calmement, et ensuite la lutte pour le championnat du monde se jouera à égalité avec les deux voitures », d'ajouter Lauda.

L'Autrichien admet que le conflit reste probable.

« Avoir deux alphas assis dans la meilleure voiture reste délicat bien évidemment. Mais au moins, cela crée des courses intéressantes du fait de la supériorité de notre équipe », poursuit Lauda.

Le légendaire triple champion du monde est bien placé et qualifié pour contrôler la situation.

« Grâce à M. Prost, je connais bien ce genre de situation. Nous laissons nos pilotes s'affronter sans restrictions, mais si la tension est assez logique, ça peut aussi dégénérer. S'il le faut, je m'impliquerais en tant que mentor », poursuit Niki Lauda.

« Nico était clairement le plus rapide sur l'ensemble du week-end de Monte-Carlo. Et maintenant Lewis va tout faire pour répondre, ce qui est stressant pour nous, c'est sûr. Mais à la fois pour les fans et pour le sport, il n'y a rien de mieux », de conclure Niki Lauda, en référence au grand prix du Canada qui approche.