Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le grand prix des États-Unis menacé par la ville d'Austin (+ photos)

F1: Le grand prix des États-Unis menacé par la ville d'Austin (+ photos)

Par ,

D'après GMM

L'avocat des organisateurs, Richard Suttle, reconnaît que le conseil municipal d'Austin a le pouvoir d'annuler la course.

Selon le journal local Kxan, les membres du conseil municipal ont appris cette semaine que la « ville doit s'engager » dans le projet pour que l'État du Texas verse la subvention de 25 millions de dollars aux organisateurs, et que dans le même temps la ville d'Austin doit verser 4 millions de dollars annuellement, somme que les organisateurs avancent la première année et qui doit être couverte par les recettes du tourisme et les taxes liées au circuit les années suivantes.

Richard Suttle déclare : « Si le processus ne va pas à son terme, il y a effectivement une possibilité réelle que le projet s’arrête et que les 1000 employés qui travaillent déjà dessus vont perdre leur emploi. L’événement en lui-même pourrait être remis en cause ».

Photo aérienne du site prise le 7 juin 2011 - Alberto Martinez/Austin American-Statesman


Il n'y a aucune garantie que la ville d'Austin joue le jeu, « Il n’y a pas de plan B apparemment ». déclare un membre du conseil municipal. « C’est une supposition intéressante de leur part d’avoir cru que cela allait forcément être approuvé par notre conseil ».

L'avocat du circuit of Americas reconnaît que les organisateurs ont pris un gros risque en assumant que la ville allait suivre leur plan. « On espère que ce n’est pas juste un pari, c’est la confiance dans notre ville et dans le fait qu’ils vont réaliser que c’est un bénéfice pour notre communauté et notre région ».

Le maire d'Austin Lee Leffingwell parle aussi du risque engagé.

« Si ce n'est pas approuvé par la ville et le conseil municipal, ils (les organisateurs) disposeront de quelques biens sans intérêts. Ils devront destiner leur propriété à un autre usage », affirme le maire sur Kvue news.

Le conseil municipal doit rendre sa décision durant le mois de juin, tandis que les organisateurs doivent verser les frais d'inscription à Bernie Ecclestone pour le grand prix 2012 à la fin du mois de juillet.

Interrogé par le journal American Statesman si le projet pourrait être supprimé, Richard Suttle répond : « C'est une possibilité claire ».

Photo aérienne du site prise le 7 juin 2011 - Alberto Martinez/Austin American-Statesman