Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Le monde de la Formule 1 ne croit pas aux menaces de Ferrari

F1: Le monde de la Formule 1 ne croit pas aux menaces de Ferrari

Par ,

D'après GMM

La FIA, Bernie Ecclestone, les experts, les médias et les amateurs ne croient pas aux menaces brandies par Ferrari de quitter la Formule 1 à la fin de la saison.

La prestigieuse écurie italienne, furieuse devant l'attitude de la FIA qui a imposé son projet de plafond budgétaire et de règlements à deux vitesses, menace de quitter la F1 si ces règles ne sont pas modifiées.

« Je suis mal placé pour parler de mariage parfait, » a déclaré Bernie Ecclestone qui vit lui-même un divorce.

« Mais nous avons ici un mariage parfait. C'est aussi simple que ça et ça ne changera pas. J'espère que Ferrari ne décidera pas de partir. On peut arriver à trouver une solution et tout le monde sera heureux, mais ça ne sera pas facile ».

Tony Purnell, conseiller technique à la FIA, fait référence aux nombreuses menaces brandies par Ferrari et qui ne se sont jamais matérialisées.

« Je suis optimiste. À chaque fois qu'il y a eu un changement de règlement, que ce soit pour le gel des moteurs, les moteurs V10 et les V8 et autres, toutes les écuries ont crié à la fin du monde. À chaque fois, elles ont affirmé que la F1 allait disparaître. Tous ces exemples démontrent que la FIA est devenue imperméable à cette sorte d'hystérie collective, » a-t-il déclaré au quotidien The Sun.

Le quotidien sportif italien Gazzetta dello Sport affirme que Ferrari planifie déjà sa participation dans une autre catégorie, ajoutant qu'il pourrait bien s'agir du Mans et rejoindre ainsi Audi et Peugeot.

Eddie Jordan croit plutôt que les menaces de Ferrari ne sont qu'un coup de poker politique.

« Je crois que Ferrari ne partira jamais, car l'écurie est trop liée à l'histoire de la F1. La F1 est leur unique programme de marketing, » a-t-il déclaré à Sky News.

Un porte-parole de la FIA a indiqué mercredi que Max Mosley, le président de la FIA, avait confirmé qu'il rencontrerait les membres de la FOTA (association des écuries) plus tard cette semaine.
photo:Ferrari