Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Luca di Montezemolo se cherche des alliés pour détester les moteurs 2013

F1: Luca di Montezemolo se cherche des alliés pour détester les moteurs 2013

Par ,

D'après GMM

Luca di Montezemolo a admis se chercher des alliés pour détester les nouvelles règles motrices 2013 en Formule 1.

Même si le président Ferrari a assuré qu’il ne mettrait pas de bâtons dans les roues de la règle de 4-cylindres turbo qui entera en vigueur dans deux ans, il n’en reste pas moins qu’il n’est pas content de cette décision.

« Quatre cylindres ce n’est pas de la Formule 1. On n’en construit même pas pour nos voitures de route, ça semble donc pathétique qu’on en introduise au plus haut niveau des sports motorisés », a déclaré di Montezemolo à la presse allemande.

« Je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas avoir un V6 turbo? Il y a une grande différence entre abordable et de piètre qualité », a-t-il ajouté, précisant qu’il irait à la recherche d’alliés de cette idéologie qu’est la sienne.

« S’il n’y a ne serait-ce qu’une parcelle d’espoir que nous puissions retarder l’introduction de cette règle, je vais la saisir », a conclu l’Italien qui aimerait une remise d’au moins un an.

Norbert Haug pourrait être un des alliés de Ferrari dans cette bataille. « J’aurais préféré que nous prolongions l’ère des V8, qui sont des moteurs à très faibles coûts de production », a-t-il expliqué.

Le patron Cosworth Mark Gallagher a pour sa part déclaré qu’il ne faudrait que 30 millions d’euros pour produire un moteur selon les règles de 2013, ce qui serait grandement inférieur aux coûts actuels de production.