Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: L'épisode McLaren était 'bon pour ma carrière' explique Fernando Alonso

F1: L'épisode McLaren était 'bon pour ma carrière' explique Fernando Alonso

Par ,

D'après GMM

Fernando Alonso dit qu'il voit sa saison 2007 tendue chez McLaren comme une expérience "bonne pour ma carrière".

Les tensions avec le patron d'alors Ron Dennis et son coéquipier débutant Lewis Hamilton avaient précipité la rupture de contrat à la fin de la saison.

"2007 a été très difficile mais j'ai énormément appris du côté personnel," explique le pilote Ferrari prétendant au titre 2010, dans une entrevue avec le quotidien britannique The Guardian.

"Ça a été bon pour ma carrière de rejoindre l'équipe McLaren et ainsi grandir. J'ai appris à travailler avec une équipe et aussi à résister à la pression médiatique. Je suis maintenant mieux préparé pour tout ce qui arrive en Formule Un -- et dans la vie également," insistant que son rôle dans l'affaire d'espionnage est d'avoir été "au mauvais endroit au mauvais moment".

Fernando Alonso explique qu'il est possible que Jenson Button, qui rejoint l'équipe McLaren en tant que champion du monde en titre tout comme l'Espagnol, pourrait rencontrer les mêmes problèmes.

"Bien sûr je ne sais pas comment est McLaren maintenant mais si Jenson était arrivé à la même époque que moi, ça aurait été très difficile pour lui aussi. Mais heureusement, ce sera mieux pour Jenson maintenant parce que tout le monde a appris de cette saison et McLaren également."

Fernando Alonso minimise les rumeurs que sa relation avec son nouvel équipier Felipe Massa soit tendue.

"Après toutes ces années bien sûr j'ai eu des batailles avec Felipe. C'est la vie et nous aurons des tensions. Mais Michael Schumacher et Rosberg vont se battre chez Mercedes. Je suis certain que Lewis et Jenson Button vont se battre aussi chez McLaren. Mark Webber et Sebastian Vettel vont se battre chez Red Bull -- d'ailleurs ils se sont déjà battus l'an dernier. Mais personne n'en parle. Ils parlent de nous avec Ferrari car nous sommes en bonne position," d'expliquer l'Espagnol.

Fernando Alonso a aussi eu quelques entrevues avec le quotidien espagnol El Mundo, dans lesquelles il confirme qu'il discute "tous les quinze jours" avec son agent Flavio Briatore.

Le double-champion du monde révèle aussi qu'il n'est pas prêt pour la paternité comme Felipe Massa. "Non, parce que je suis dédié 100 % à mon travail. Bien sûr, j'aimerais ça un jour, mais pour l'instant ma priorité est ailleurs."

En parlant de ses supporters et de ceux qui le critiquent, Fernando Alonso déclare : "Les gens qui me critiquent sont des personnes qui ne m'ont jamais rencontré. La plupart du temps, les anti-Alonsos sont en ligne. Ils sont anti-tout. Les 'Alonsistas' sont sur le circuit de Valencia, il y en avait 36,000 pour mes débuts avec Ferrari. 36,000 ici, et les autres sur les forums internet. Ça ne m'intéresse pas," insiste Alonso. Il poursuit en disant que ceux qui le rencontrent font souvent la même remarque "il est plus gentil qu'il ne paraît, différent de son image. J'aime entendre ça."

Fernando Alonso conclut : "Je suis plus calme, plus mature et en paix avec moi-même. Je suis prêt pour tous les défis," confirmant que ses expériences chez McLaren et Renault l'ont bien préparé pour Ferrari.