Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: L'équipe McLaren est la plus fiable, Sauber est au bas de la liste

F1: L'équipe McLaren est la plus fiable, Sauber est au bas de la liste

Par ,

D'après GMM

Première du classement des deux championnats du monde, l'équipe McLaren est aussi la plus fiable du peloton.

Les deux MP4-25 de l'équipe britannique ont parcouru les quatre grands prix en entier, Bahrein, Australie, Malaisie et Chine. Le pilote Jenson Button mène au classement du championnat du monde par 10 points devant Nico Rosberg et sa Mercedes.

L'écurie Ferrari aurait pu accomplir le même résultat, mais la casse moteur de Fernando Alonso dans la dernier tour du grand prix de Malaisie place la Scuderia en deuxième position.

Même si la RB6 donne des signes d'une mauvaise fiabilité, Red Bull se place troisième avec 92.4 pour cent de distance parcourue en 2010. Mark Webber a terminé les quatre courses dans le top 9, seul Sebastian Vettel a abandonné sur un problème de roue avant à Melbourne.

Schéma identique pour Mercedes où seul Michael Schumacher a vécu un abandon, l'équipe allemande est quatrième avec 89.2 pour cent de distance parcourue en course.

Williams affiche une bonne fiabilité avec 86 pour cent de distance parcourue, due à l'accident en début de course de Nico Hulkenberg en Australie.

Renault se classe sixième avec 75.1 pour cent. Robert Kubica a terminé toutes ses courses, tandis que Vitaly Petrov n'a terminé que le grand prix de Chine. Outre les sorties de piste, le Russe a connu un problème de boîte de vitesses en Malaisie.

La nouvelle Lotus arrive ensuite avec 75 pour cent de distance parcourue, même si Jarno Trulli n'est pas officiellement classé en Malaisie, ayant terminé à dix tours des premiers. C'est à Melbourne que la T127 de l'Italien n'a pu prendre part à la course suite à un problème d'hydraulique.

Jaime Alguersuari a fini toutes ses courses avec sa Toro Rosso, mais son coéquipier Sebastien Buemi a abandonné lors des premiers tours en Australie et en Chine - accrochages avec Kamui Kobayashi et ensuite Vitanonio Liuzzi.

Force India est souvent mentionnée comme une équipe forte, mais la fiabilité n'est pas au rendez-vous jusque là avec seulement 65.9 pour cent. Accrochage en Chine pour Tonio Liuzzi puis problème d'accélérateur en Malaisie. Quant à Adrian Sutil, il a subi une casse de son moteur en Australie.

Les débuts de HRT ont été difficiles avec une seule monoplace passant la ligne d'arrivée lors des deux premières courses. Mais les monoplaces Dallara, motorisées par Cosworth de Bruno Senna et Karun Chandhok ont terminé en Malaisie et en Chine, résultant un 65.2 pour cent de distance parcourue.

Virgin atteint 33.8 pour cent grâce à Lucas di Grassi qui a franchi la ligne d'arrivée en Malaisie au prix d'une énorme économie de carburant tout au long du grand prix.

Sauber est dernier de ce mini classement avec 25.5 pour cent de distance parcourue seulement. Seul Pedro de la Rosa a franchi une ligne d'arrivée et c'était à Melbourne.

Peter Sauber déclare : "Nous avons eu trop de problèmes de fiabilité que ce soit sur le châssis et avec nos moteurs. Ce n'est vraiment pas habituel -- nous avons toujours été parmi les équipes respectables tout au long des années. Nous avons détaillé les problèmes de châssis et pris des mesures d'ajustements. Notre motoriste Ferrari fait la même chose de son côté."