Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les casques des pilotes sont-ils suffisamment sécuritaires?

F1: Les casques des pilotes sont-ils suffisamment sécuritaires?

Par ,

D’après GMM

Suite aux conséquences de l’impact violent d’un ressort en acier sur le casque de Felipe Massa au Grand Prix de Hongrie, son compatriote Luciano Burti a déclaré que la technologie des casques avait effectué un bond prodigieux, mais qu’il était possible de les rendre encore plus sécuritaires.

Burti sait de quoi il parle. Durant le Grand Prix de Belgique à Spa en 2001, sa Prost s’est encastrée à haute vitesse, près de 280 km/h, directement dans un mur de pneus. La décélération a été effroyablement brutale et la voiture est passée sous la lourde pile de pneus.

Sur son site Internet, Burti a affiché des photos du casque qu’il portait à cette occasion. On peut constater que toute la partie inférieure avant du casque a été cassée par la force du choc (photo).


« L’accident de Felipe au Hungaroring démontre de quelle façon les casques ont évolué depuis mon accident en 2001, » a-t-il écrit.

« En regardant la photo, vous constaterez que s’il avait été fabriqué en fibre de carbone, comme c’est la norme aujourd’hui, les dégâts à mon casque auraient été moins importants. Cela démontre le mérite qu’il faut donner à la FIA et aux manufacturiers qui ont haussé la sécurité des casques, » de poursuivre Burti.

Même si les visières de Lexan sont pratiquement indestructibles, Burti croit toutefois qu’elles devraient être mieux fixées au casque.

« Vous pouvez constater qu’en dépit de la force de l’impact, la visière est demeurée fixée à mon casque. C’est parce qu’elle était retenue par quatre vis alors que les casques modernes n’en comptent que deux pour une raison de poids ».

Burti explique que l’impact du ressort sur le casque avait brisé la vis de retenue de la visière, ajoutant que Massa était incroyablement chanceux de ne pas avoir été blessé plus grièvement.


photo:www.lucianoburti.com.br