Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les constructeurs japonais regardent vers la F1 avec les nouveaux moteurs de 2013

F1: Les constructeurs japonais regardent vers la F1 avec les nouveaux moteurs de 2013

Par ,

D'après GMM

Jean-François Caubet, directeur général de Renault, confirme que les constructeurs voient la nouvelle règlementation moteur de 2013 comme une belle opportunité.

Le constructeur français s'est retiré de l'équipe d'Enstone qui conserve cependant son nom, mais reste impliqué en F1 comme motoriste pour au moins les trois prochaines années.

Cette période de trois ans couvre la transition entre le moteur V8 actuel et le prochain 4-cylindres turbo qui arrivera début 2013.

« Le moteur de 2013 va remettre les choses à plat, » pense Jean-François Caubet, qui laisse entendre que l'actuel moteur Renault n'est pas au niveau des moteurs Mercedes et Ferrari.

Il ajoute sur motorsport-total.com « Le dossier de la FIA parle de lui-même ».

Le dirigeant de Renault explique : « Il y a des innovations technologiques, la compétition est totalement ouverte. Il y a des règles précises sur les coûts, les matériaux, le nombre de moteurs par saison et le régime moteur. Mais technologiquement, nous avons une grande liberté, Chacun part d'une feuille blanche. Que le meilleur gagne ».

Cette nouvelle formule représente un attrait pour les constructeurs, Jean-François Caubet admet qu'il est « trop tôt » pour un retour de BMW, mais précise que Volkswagen « hésite » déjà.

Il indique également qu'un « troisième groupe » regarde vers la F1.

« Ce sont les Japonais. Je suis surpris de leur intérêt pour ce nouveau moteur, mais avec la réduction des coûts qui va avec, cela change leur attitude. Les Européens sont en première ligne, les technologies sont nouvelles -- Je suppose qu'ils ne peuvent pas se permettre de ne pas être là, » affirme Jean-François Caubet, précisant que Honda envisage sérieusement un retour.