Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les défis du circuit d'Istanbul

F1: Les défis du circuit d'Istanbul

Par ,

Le difficile circuit d’Istanbul et son redoutable virage 8 à triple points de corde pose un défi majeur aux écuries et aux pilotes de Formule 1.

La FIA vient de dévoiler la zone d’activation de l’aileron arrière mobile pour le Grand Prix de Turquie.

Les pilotes pourront activer le système de réduction de la traînée en course juste avant le virage 11. Le système restera opérationnel jusqu’au freinage du virage 12.


L’écurie Team Lotus a dévoilé plusieurs informations intéressantes sur le circuit d’Istanbul.

La surface de la piste est égale, mais offre peu d’adhérence, surtout durant la P1 quand la piste doit être nettoyée
La voiture talonne dans les virages 8 et 11, avec beaucoup de forces latérales
Les vibreurs ne causent aucun souci
Le circuit n’est pas exigeant pour les freins
La vitesse maxi est primordiale pour doubler dans le virage 12
Le virage 8 est extrêmement dur sur le pneu avant droit
La stabilité au freinage est importante dans les virages 9 et 12
L’adhérence est un problème en sortie des trois derniers virages lents
Le vent a un impact sur la vitesse maxi sur la ligne droite arrière

Problème d’équilibre :
Au freinage des virages 9 et 12, et en accélération en sortie du dernier virage

Rapports de boîte de vitesses :
La 1ère vitesse est parfois employée dans le virage 4
Doit surveiller la longueur du 7e rapport en cas de vent

Bosses sur la piste : médium et importantes
Contraintes sur le moteur : Médium
Change de doubler : Au virage 12
Contraintes sur la transmission : Basses
Vibreurs : bas
Grip latéral/longitudinal : Médium
Garde au sol : Besoin d’une garde élevée à l’avant droit pour le virage 8
Efficacité aérodynamique : Médium