Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les équipes appellent toutes à la prudence avant Bahrain

F1: Les équipes appellent toutes à la prudence avant Bahrain

Par ,

D'après GMM

Niki Lauda rejoint Jenson Button sur un pessimisme simulé par Mercedes GP à l'aube du premier grand prix de la saison 2010.

Tandis que Michael Schumacher déclarait que sa W01 n'était pas prête pour la victoire à Bahrain, Jenson Button répliquait "Je ne le crois pas vraiment".

Sur le site internet officiel de l'équipe, Ross Brawn lui-même écrivait mardi "nous ne sommes pas aussi préparés que nous voudrions l'être", et Norbert Haug minimise que quatre équipes soient à égalité. "Je ne crois pas à l'égalité. Red Bull est devant nous," déclare le responsable de la compétition chez Mercedes à la chaîne autrichienne Servus TV.

La prudence de Mercedes pourrait être le résultat de la pression de la maison-mère, avec Dieter Zetsche répétant encore que pour un soutien financier à l'équipe "c'est tout ou rien" en 2010.

Le triple champion du monde Niki Lauda confie à ORF : "À mon avis, les paroles répétées que Mercedes souffre et n'est pas capable de gagner est une fausse information."

Le patron de Red Bull Christian Horner confirme de son côté : "Nous sommes dans la meilleure forme que nous n'avons jamais été."

Cependant l'équipe allemande n'est pas la seule favorite à appeler au calme.

Ferrari est pointée comme l'équipe à battre cette saison, mais le président Luca di Montezemolo lui-même indiquait mardi qu'il y a "trop d'enthousiasme" autour de la F10. "Nous ne sommes pas les meilleurs. Nous sommes parmi les meilleurs. L'an dernier nous avons terminé loin derrière et nous essayons toujours de revenir," insiste l'Italien au Salon de Genève auprès de Sky Sport 24.

Le pilote McLaren Lewis Hamilton déclare dans La Stampa qu'en ce moment la prudence s'affiche partout en F1. "Je pourrais me plaindre aussi et mentir comme ils le font. La vérité est qu'il y a cinq ou six équipes très compétitives aux performances identiques, et c'est une situation que je n'ai jamais vu en F1."

Le pilote Ferrari Fernando Alonso indique à l'agence espagnole EFE qu'il vise la victoire à Bahrain. "Je suis certain que toutes les équipes ont conservé quelques trucs en réserve. Chacun essaie de minimiser mais dans quelques jours nous saurons. Ce sera très proche."