Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les équipes s'inquiètent du prix des billets

F1: Les équipes s'inquiètent du prix des billets

Par ,

D'après GMM

Les dirigeants des écuries de Formule 1 voient le prix des billets comme un gros problème pour la catégorie.

Le Telegraph dévoile que la foule était peu présente lors des grand prix européens traditionnels comme Spa, Hockenheim ou Monza cette année.

La catégorie lutte cette saison pour attirer des fans qui déplorent la perte du cri du moteur V8 et la complexité croissante des règles et de la technologie.

F1 Monza message grandstands
Message affiché dans les gradins vides de Monza. (Photo: WRi2)

En parallèle, Bernie Ecclestone est impitoyable dans ses négociations avec les circuits pour les frais d'organisations, si bien que les promoteurs répercutent des prix exorbitants sur les billets des spectateurs.

La situation est telle qu'elle a incité les dirigeants des équipes à soulever la question lors de leurs récentes rencontres avec Bernie Ecclestone.

« Nous avons osé discuter le prix des billets et nous avons discuté de son impact et de son importance sur des circuits traditionnels comme Spa, Monza, comme Hockenheim. Ces courses doivent faire partie du calendrier », de révéler Toto Wolff.

« C'est un sport mondial. Nous devons aller à l'étranger et conquérir de nouveaux territoires, de nouveaux pays. Ça a toujours été le cas, mais je pense qu'il est assez clair sur ce qui doit être fait pour remplir les tribunes durant les courses classiques comme Hockenheim et Monza », d'ajouter le dirigeant de Mercedes.

F1 Red Bull Ring Austria
La foule sur le Red Bull Ring, en Autriche. (Photo: WRi2)

Ron Dennis a également fait part de son inquiétude avec la baisse du nombre de spectateurs en 2014, appelant à une étude sur le phénomène.

« Comment pouvons-nous aller à Silverstone et en Autriche où c'est absolument complet, et nous retrouver en Allemagne où c'est à moitié plein ? », lance le grand chef de McLaren.

« Il doit y avoir une raison. Nous pouvons deviner, car ce n'est pas très scientifique. Mais nous devons vraiment comprendre pourquoi cela arrive.

« Est-ce le prix des billets ? Est-ce le héros national ? Quoi qu'il en soit, nous devons y faire face », de commenter Ron Dennis.