Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les pilotes furieux du choix de pneus pour le Grand Prix de Chine

F1: Les pilotes furieux du choix de pneus pour le Grand Prix de Chine

Par ,

D'après GMM

Plusieurs nouvelles circulent dans le paddock du circuit de Shanghai pour la tenue du Grand Prix de Chine ce week-end.

BMW-Sauber
L'écurie BMW-Sauber a construit un monocoque allégé pour Robert Kubica afin qu'il ne soit pas désavantagé par le poids supplémetaire du système KERS. Kubica essaiera donc le KERS pour la première fois en essais officiels vendredi. Nick Heidfeld a toutefois précisé que le diffuseur à double étage ne sera pas prêt avant le Grand Prix d'Espagne.

Renault
L'écurie franco-britannique a fabriqué un premier prototype du fameux diffuseur à double étage. Il sera installé sur la R29 de Fernando Alonso pour les essais de vendredi. La monoplace de Nelson Piquet en sera toutefois dépourvue. L'écurie croit gagner entre 3 et 5 dixièmes de seconde grâce à ce diffuseur miraculeux.

« Il n'y a rien de magique qui puisse faire rouler la voiture plus vite. Pour que ce diffuseur fonctionne correctement, il faut refaire tout l'arrière de la monoplace, » a déclaré Alonso au magazine Auto Motor und Sport.

McLaren
L'écurie britannique dispose d'un nouveau diffuseur en Chine, mais il s'agit d'une évolution de l'ancien et non pas d'un complètement nouveau double étage.

Toro Rosso
Un lot de nouvelles pièces permet aux ingénieurs de Toro Rosso d'espérer un gain au tour de quatre dixièmes de seconde.

Mais jeudi les pilotes ont surtout clamé leur incompréhension face au choix de pneus effectué par Bridgestone ou la FIA.

On sait que dans le but d'épicer les courses, les deux types de pneus apportés à chaque Grand Prix sont forts contrastés, résultat en des performances très différentes.

En Chine, Bridgestone a apporté son pneu « médium » qui convient parfaitement à la surface abrasive du circuit de Shanghai, et son pneu « super tendre ».

Le super tendre était aussi disponible en Australie, et tous les pilotes se sont plaints de son comportement, car son rendement chutait dramatiquement après seulement quelques tours.

Fernando Alonso a été le plus critique de tous, qualifiant cette décision de « farce » et ajoutant que les pilotes auront l'air « ridicule » à cause des énormes différences de performance entre les deux pneus.

Alonso a précisé que Bridgestone, ou la FIA, avait fait fi des suggestions du GPDA, l'association des pilotes, en décidant d'apporter quand même de tels pneus.
photo:Renault