Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les réglages spécifiques du circuit de Monza

F1: Les réglages spécifiques du circuit de Monza

Par ,

L'Autodromo Nazionale Monza accueillera les monoplaces de Formule 1 le week-end prochain pour le Grand Prix d'Italie. Ce sera la première fois de la saison que le DRS, le dispositif de réduction de la traînée, sera employé sur un tracé ultra rapide.

Le circuit, long de 5,793km, est essentiellement constitué de longues lignes droites et de chicanes lentes. Il s'agit du circuit le plus rapide de la saison avec une moyenne au tour de 255 km/h, alors que la moyenne des autres tracés se situe à 211 km/h.

La vitesse maximale enregistrée à Monza est d'environ 350 km/h et les moteurs tournent à pleine charge pendant 83% du tour.

« Techniquement, Monza est de loin le circuit qui requiert le moins de traînée de toute la saison, explique James Key, directeur technique de l'écurie de Formule 1 Sauber.

« Afin de réduire la traînée au niveau requis, nous devons diminuer l'appui aérodynamique. On qualifie Monza de circuit à faibles appuis alors qu'il faudrait plutôt dire que c'est un circuit à faible traînée. On y retrouve de longues lignes droites et deux chicanes. La première offre de belles chances de dépassements. Puis, c'est une suite de virages moyens et rapides, comme les deux virages Lesmo et Ascari, et puis un virage difficile, la Parabolica, qui détermine la vitesse maximale atteinte sur la ligne droite des stands, » de préciser Key.

« Même s'il s'agit d'un tracé relativement simple, il est techniquement difficile à cause de la faible charge aérodynamique. La voiture doit être très bien équilibrée dans ces virages. C'est aussi délicat lors des freinages à cause de la vitesse très élevée de la voiture lorsque le pilote « tape » dans les freins pour aborder les deux chicanes lentes, » de poursuivre l'ingénieur.

« De plus, les vibreurs jouent un rôle important dans ces chicanes, même si les pilotes ne peuvent plus les escalader comme ils le faisaient dans le passé. On peut s'attendre à assister à des dépassements à deux endroits, mais nous ne savons pas si le DRS sera réellement efficace sur un tracé aussi rapide. Comme ce fut le cas à Spa-Francorchamps, nous emploierons les pneus Pirelli tendres et médiums. La voiture possédera un aileron avant modifié pour les réglages de faibles appuis, et un aileron arrière qui est spécifique au tracé de Monza, » de conclure James Key.