Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lewis Hamilton et Nico Rosberg affrontent les médias

F1: Lewis Hamilton et Nico Rosberg affrontent les médias

Par ,

Pilotes de l’écurie de Formule 1 Mercedes AMG, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont participé à la conférence de presse de la FIA jeudi devant une salle remplie à craquer.

Tout le monde désirait savoir comment les pilotes allaient aborder le reste de la saison 2014.

À la question de savoir si l’équipe allemande était désormais divisée en deux camps, Hamilton a répondu : « Ce qui est arrivé dans le passé [à Spa] fait partie du passé. C’est arrivé, point. Il est important de conserver de bonnes relations entre nous afin de maintenir l’équipe au sommet. Nous ne voulons pas qu’une moitié de l’équipe n’en fasse qu’à sa tête ».

« C’est notre boulot. Nous ne devons pas oublier que nous sommes les ambassadeurs d’une des plus importantes marques automobiles au monde, Mercedes-Benz. Il est donc primordial de faire rayonner Mercedes, et c’est pour cela que nous sommes payés », d’ajouter Hamilton qui a bien appris sa leçon suite à la réunion avec la haute direction de l’équipe tenue la semaine passée à Brackley,

Quant à Nico Rosberg, il a expliqué pourquoi il avait eu besoin de cinq jours pour présenter ses excuses à l’équipe.

« Une affaire de temps et de l’opinion des autres », a-t-il répondu, niant que ce soit l’équipe qui lui ait mis de la pression pour s’exécuter.

« L’équipe ne peut m’obliger à m’excuser. La décision est venue de moi. Après avoir bien regardé les événements, j’ai senti que c’était ma responsabilité. Je ne suis pas fier des choses qui se sont produites à Spa. Ce n’est pas du tout de cette façon que je désire promouvoir la F1. Je veux faire de la F1 le sport le plus excitant de la planète », d’ajouter Rosberg.

Et Hamilton de poursuivre : « J’ai très hâte aux courses à venir, et je me battrai férocement, comme toujours. Ça n’a pas été la saison la plus calme et la plus facile, mais jamais je ne voudrais la changer ».

Au cours des 40 minutes qu’a duré la conférence de presse, les deux protagonistes n’ont pas échangé un seul regard…