Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Niki Lauda s'excuse mais garde sa position sur l'incident de Spa

F1: Niki Lauda s'excuse mais garde sa position sur l'incident de Spa

Par ,

D'après GMM

Les excuses volent de toutes parts chez Mercedes, après la saga belge.

Nico Rosberg s'est excusé pour l'accrochage auprès de Lewis Hamilton et l'Allemand révèle que Niki Lauda s'est excusé pour ses vives critiques après le grand prix de Belgique.

« Oui, c'est vrai, et c'était un beau geste que j'ai grandement apprécié, bien évidemment », de dire Nico Rosberg.

Pour autant le président de l'équipe Mercedes insiste que son avis n'a pas changé, malgré ses excuses.

« Je me suis excusé car j'aurais dû lui parler avant », de commenter Niki Lauda dans le Bild.

« Ce n'était pas juste de ma part, car Nico devait m'expliquer d'abord sa vision des choses. Ce n'est pas un problème pour moi de dire pardon. Néanmoins, je maintiens ma position que c'était de sa faute », d'ajouter le légendaire Autrichien.

F1 Nico Rosberg Mercedes W05
Nico Rosberg, Mercedes W05. (Photo: WRi2)

La bataille Hamilton-Rosberg reste le principal sujet de discussion à Monza, et certains n'hésitent pas à dire que tout ce bruit fait de Mercedes le grand gagnant, en terme de publicité.

« C'est ce que Bernie (Ecclestone) m'a dit. Que c'était bon pour la Formule 1 et pour nous. Mais 43 points jetés par la fenêtre, ce n'est pas rien », de commenter Toto Wolff.

Le grand chef de la F1 n'a cependant aucune intention d'entrer dans le débat pour savoir qui est à blâmer ou si la FIA devait sanctionner Nico Rosberg ou pas.

« Le problème d'avoir deux pilotes gagnants dans la même équipe reste le même en Formule 1 depuis toujours », de déclarer Bernie Ecclestone dans Kronen Zeitung.

Double champion du monde retraité, Mika Hakkinen ne comprend pas bien toute cette effervescence.

« Je suis resté longtemps en Formule 1 et je pense que deux coéquipiers qui rivalisent durement est une situation assez normale. Surtout si la voiture est la plus forte et qu'un seul des deux peut remporter le championnat du monde, ça crée beaucoup de tensions », d'expliquer Mika Hakkinen à l'agence de presse SID.

Pour Sebastian Vettel, ce qui s'est passé en Belgique « ressemble à un incident de course classique ».

« Et j'étais juste derrière », de dire le pilote Red Bull en souriant.

« Je ne suis peut-être pas assez doué, mais je ne sais pas crever délibérément le pneu de quelqu'un avec mon aileron avant, tout en poursuivant ma course. J'ai apprécié que la FIA n'intervienne pas », de commenter le quadruple champion du monde en titre.

« Ce qui est amusant, c'est de voir que c'est l'équipe qui a infligé une punition », d'ajouter Sebastian Vettel.