Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La FIA écarte une ''erreur'' volontaire de Nico Rosberg

F1: La FIA écarte une ''erreur'' volontaire de Nico Rosberg

Par ,

D'après GMM

La Fédération dément un complot de Mercedes lors du grand prix d'Italie.

Plusieurs publications soupçonnaient Nico Rosberg d'avoir délibérément raté son freinage dimanche durant le grand prix d'Italie, afin de laisser la victoire à Lewis Hamilton, suite à la controverse de Spa-Francorchamps.

Outre la presse britannique, le respecté journal italien Corriere dello Sport remarque que le changement de position est arrivé après « deux erreurs étranges » de Rosberg.

La Gazzetta dello Sport a effectué un sondage qui donne comme résultat que 22 % seulement croient à des « erreurs » accidentelles du pilote Mercedes.

Le Dr Helmut Marko de Red Bull s'interroge dans le Bild : « A-t-il fait la même erreur de freinage deux fois au même endroit ? ».

L'ancien pilote Marc Surer ajoute que le visionnage de la séquence vidéo « me laisse un sentiment étrange ».

F1 Nico Rosberg Monza Lewis Hamilton
L'erreur de freinage de Nico Rosberg à Monza permettant à Lewis Hamilton de prendre la tête de la course. (Photo: WRi2)

Cependant Jenson Button repousse toutes les théories du complot d'une possible « consigne d'équipe » arrangée par Mercedes.

« C'est une théorie stupide. Aucun pilote ne le ferait. Aucun pilote », de lancer le champion du monde 2009.

L'équipe Mercedes a démenti cette rumeur naissante lundi et la FIA est de son côté.

Commissaire à Monza, Derek Warwick explique dans le Mirror que l'incident « n'a même pas été évoqué » durant le grand prix d'Italie.

« L'instinct parle beaucoup et le mien me dit que c'est un tout-droit », de dire l'ancien pilote de F1.

« Mercedes est autorisée à donner des consignes d'équipe de toute façon. Mais j'ai vu des erreurs à cette chicane une vingtaine de fois ce week-end », d'insister Derek Warwick.

Charlie Whiting est encore plus cinglant avec la conspiration.

« Épargnez-moi ! Non, nous n'avons même pas pensé à une théorie du complot. Plusieurs pilotes ont eu des problèmes à cette chicane durant les essais, y compris Nico, qui a eu aussi quelques problèmes durant la course. Je pense vraiment qu'il n'y a rien, là », de déclarer le directeur de course de la FIA dans le Times.

Le président de l'équipe Mercedes en devient exaspéré de tous ces sous-entendus.

« Une fois pour toutes. Nous ne donnons aucune consigne d'équipe. Point. », de déclarer Niki Lauda.