Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: L'histoire de Red Bull Racing et photos du Brésil

F1: L'histoire de Red Bull Racing et photos du Brésil

Par ,

L’écurie de Formule 1 Red Bull Racing a décroché son premier titre mondial à vie, celui des Constructeurs, avec le doublé de ses pilotes Sebastian Vettel et Mark Webber dimanche à Interlagos au brésil.

Mais les racines de cette écurie qui court avec une licence autrichienne remontent à la fin des années 80.

Brésil 2010. (Photo: WRI2)

En 1988, Paul Stewart et son père, le titre champion du monde Jackie Stewart, fondent l’écurie Paul Stewart Racing qui dispute plusieurs séries européennes de développement, dont l’Eurosérie Lotus Vauxhall et le Championnat britannique de Formule 3.

L’écurie monte en F1 en 1996 avec le soutien majeur de Ford. La monoplace blanche progresse bien, mais ne récolte qu’une seule victoire en Grand Prix, acquise par Johnny Herbert sur le circuit du Nürburgring en 1999.

En juin 99, Ford achète la totalité de l’écurie. Son but ? Permettre à Jaguar de courir en F1 !

La « Jag » verte n’a jamais été une grande réussite. Puis, de gros ennuis financiers de Ford ont obligé le géant américain de vendre l’écurie à la fin de la saison 2004.

Plusieurs ont cru au gag quand on a appris que l’acheteur était Dietrich Mateschitz des boissons Red Bull… Red Bull en F1?

Mais Mateschitz avait un plan, solide.

Les succès sont venus quand Adrian Newey est devenu le directeur technique de l’écurie à la place de Günther Steiner.

En 2005, à sa première saison en F1, Red Bull Racing a compté 34 points.

Elle a décroché son premier podium la saison suivante et Sebastian Vettel récoltait le premier triomphe de Red Bull en Grand Prix en Chine l’an dernier.

Dix-sept mois plus tard, l’écurie Red Bull était sacrée championne du monde. Pas mal comme progression !

Gallerie de l'article