Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: L'intrigante suspension arrière de la McLaren MP4-29

F1: L'intrigante suspension arrière de la McLaren MP4-29

Par ,

La suspension arrière de la McLaren MP4-29 à moteur Mercedes fait jaser dans le paddock du circuit de Jerez, scène des premiers essais hivernaux de Formule 1.

Les triangles et tirants de la suspension montrent de gros éléments aérodynamiques très courbés, comme des boucliers.

Selon Gary Anderson, ancien directeur technique d’écuries de F1 et actuel rédacteur technique chez Autosport, ces boucliers sont conçus pour générer plus d’appui aérodynamique à basse vitesse et pour réduire la traînée à haute vitesse.

F1 McLaren MP4-29
McLaren MP4-29 (Photo: WRi2)

Puisque les éléments de suspension bougent quand la voiture roule, la position de ces boucliers change aussi en fonction de la vitesse et de l’assiette de la monoplace.

Anderson précise que ces boucliers seraient illégaux s’ils étaient simplement fixés aux éléments de suspension. Toutefois, il croit que McLaren les a structurellement intégrés aux éléments de suspension, ce qui les rend légaux.

L’ingénieur britannique explique que ces boucliers sont destinés à restreindre le flux d’air qui émerge de la forme de « bouteille de Coke » quand il arrive au début du diffuseur.

Cela crée une zone de basse pression derrière les boucliers. En contrepartie, ceci accroît la vélocité du flux d’air qui passe sous la voiture, ce qui augmente l’effet de succion généré par le diffuseur.

Quand la McLaren roule à basse vitesse, la garde au sol augmente, de qui fait bouger ces boucliers. Ainsi, ces derniers ferment presque entièrement l’espace situé au-dessus du diffuseur, ce qui crée encore plus d’appui aérodynamique.

Cliquez ici pour lire l’article complet sur Autosport.

F1 McLaren MP4-29
McLaren MP4-29 (Photo: WRi2)