Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: La McLaren MP4-29 gardera sa suspension arrière à boucliers

F1: La McLaren MP4-29 gardera sa suspension arrière à boucliers

Par ,

L’écurie de Formule 1 McLaren a causé une surprise lors des essais hivernaux avec sa MP4-29 munie d’une suspension arrière ingénieuse et controversée.

En effet, les éléments de cette suspension possèdent des formes aérodynamiques.

F1 McLaren MP4-29
McLaren MP4-29 (Photo: WRi2)

Après avoir récolté un podium à son premier Grand Prix en Australie, la McLaren à moteur turbo hybride Mercedes est rentrée dans le rang lors des courses suivantes.

Les pilotes, Jenson Button et Kevin Magnussen, affirment que la McLaren ne génère pas suffisamment d’appui aérodynamique, ce qui empêche les pneus d’atteindre leur température de fonctionnement.

Malgré tout, McLaren affirme jeudi désirer conserver cette suspension à boucliers jusqu’à la fin de la saison.

Les triangles et tirants de la suspension montrent de gros éléments aérodynamiques très courbés, comme des boucliers.

Ces boucliers sont conçus pour générer plus d’appui aérodynamique à basse vitesse et pour réduire la traînée à haute vitesse.

Toutefois, des ingénieurs d’autres équipes affirment ne pas être convaincus des avantages. Ils avancent plutôt que ces boucliers génèrent beaucoup trop de traînée, réduisant la vitesse maximale de la voiture, et entraînent une surconsommation de carburant en course.

F1 McLaren MP4-29
McLaren MP4-29 (Photo: WRi2)

Pour en avoir le cœur net, McLaren a procédé à un test de validation lors des récents essais à Bahreïn, faisant rouler la MP4-29 avec une suspension traditionnelle.

Éric Boullier, directeur de la compétition chez McLaren, a révélé que les résultats obtenus lors de ce test étaient encourageants, ce qui indique à l’écurie que ces boucliers servent à quelque chose.

« Nous sommes satisfaits des chiffres obtenus en ce qui concerne l’appui et la traînée. Tout a été validé. Nous allons donc continuer avec cette suspension », de dire Boullier.

« La voiture a été conçue autour de cette suspension. Il faut donc continuer à développer la voiture dans sa configuration actuelle », de conclure Boullier.