Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lotus explique l'importance de la température des pneus

F1: Lotus explique l'importance de la température des pneus

Par ,

L'écurie de Formule 1 Lotus a mis un blogue très intéressant sur son site web officiel qui explique l'importance cruciale de la température des pneus Pirelli, cuvée 2012, dans la performance des monoplaces.

Les pilotes Lotus, Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, ont récolté un podium, les deux meilleurs tours en course et vingt-sept points lors du Grand Prix de dimanche tenu à Barcelone en Espagne.

Le blogue explique que les deux voitures n’ont peut-être pas occupé le haut de la feuille des temps vendredi à Barcelone. Mais une série de simulations a démontré le rythme dont était capable la E20 en condition de course. Ce qui est, évidemment, le facteur le plus important au cours du week-end.

Lotus F1
Photo: Lotus F1 Team

Une tendance similaire s’est dégagée à travers les relais de Räikkönen samedi matin, instillant une confiance dans la possibilité d’un très beau résultat. Même si le Finlandais se plaignait de sous-virage dans certains secteurs, la voiture apparaissait aussi stable – si ce n’est plus – que ses concurrentes, lesquelles subissaient le même inconvénient.

Les qualifications en Espagne ont, encore une fois, donné un aperçu de la performance de la E20 à moteur Renault. Même si elle n’était pas une menace pour l’intouchable Lewis Hamilton, Räikkönen et Grosjean ont facilement atteint la séance décisive pour la pôle position.

Tous les deux ont admis que des petites fautes (aux virages 8 et 9 respectivement) leur ont coûté des positions peut-être meilleures sur la grille que quatrième et cinquième (devenues troisième et quatrième suite la disqualification de la McLaren de Hamilton).

Quant à la course, elle a vu s’inviter un élément perturbateur familier, la fluctuation de température. Depuis le début de la saison, l’équipe a constaté que la E20 fonctionne mieux dans la chaleur. Une tendance qui s’est confirmée encore une fois ici, surtout au début de la course.

Pirelli F1
Photo: Pirelli

Après la chaleur du vendredi et du samedi, la température avait chuté et les pilotes n’ont pas pu rester au contact des meneurs dans la première partie de l'épreuve. Ainsi, les températures fraîches continuent à avoir un impact notable sur la performance de la voiture.

Mais au fil des tours, la température de la piste grimpant à nouveau, la E20 se retrouvait dans son élément. Le meilleur tour en course signé par Grosjean était ainsi plus rapide de plus d’une seconde que celui du premier pilote non Lotus F1 Team. Et cela malgré un aileron avant endommagé.

Par ailleurs, il s’est avéré, de manière surprenante, que les gommes dures étaient plus efficaces dans le deuxième relais que les tendres usagés. Même si cela peut paraître contre nature, cela fournit une autre information dont il faudra tenir compte lors des prochains Grands Prix.