Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Lotus prête à défendre chèrement sa place au classement

F1: Lotus prête à défendre chèrement sa place au classement

Par ,

L'écurie de Formule 1 Lotus figure actuellement au troisième rang au classement des constructeurs. Elle est prête à défendre chèrement sa place face aux écuries McLaren et Ferrari d'ici la fin de la saison...

Les Lotus E20 de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean disposeront de plusieurs améliorations techniques lors des deux prochains Grands Prix, à Spa et à Monza, et l'une d'elles est le fameux double DRS, le double système de réduction de traînée.

« Nous avons profité de la pause du mois d'août pour effectuer des travaux d'entretien majeurs et instaurer un programme de mise à jour des départements de l'usine », a déclaré le patron, Éric Boullier.

F1, Lotus, Spa-Francorchamps, Eric Boullier, Kimi Raikkonen
Kimi Raikkonen, Lotus (Photo: Glenn Dunbar/LAT Photographic

« Ce programme concerne de nouvelles machines numériques d'usinage ; ce qui représente un investissement majeur. Nous avons aussi amélioré notre soufflerie et un nouveau banc d'essais de boîtes de vitesses est actuellement en construction. » 

« Ces nombreuses améliorations représentent des pas en avant effectués pour accroître nos performances et nous positionner comme une des meilleures écuries de ce sport extrêmement compétitif », a-t-il ajouté.

« Si nous pouvons hausser un petit peu notre niveau de performance pour le reste de la saison, nous serons en position de nous battre pour des victoires », a-t-il tenu à préciser.

James Allison, le directeur technique, a parlé les améliorations qui seront apportées aux E20.

« L'écurie est impatiente de retourner ses E20 en piste, mais nous avons vraiment apprécié les journées supplémentaires depuis le Grand Prix de Hongrie pour produire de nouvelles pièces, » de dire Allison.

« Nous aurons plusieurs nouvelles composantes. Nous avons beaucoup travaillé sur la préparation de Monza, puisque cette course requiert un package aérodynamique unique et aura lieu tout de suite après Spa. Pour cette seule course, il nous faut de nouveaux ailerons et cela exige une somme de travail gigantesque. »  

« Nous avons aussi œuvré dans le but de faire débuter notre nouveau dispositif à Spa (le double DRS), ce que nous ferons si nous en sentons le besoin », d'ajouter l'ingénieur.

On sait que le principal handicap de la E20 est son incapacité à faire chauffer ses pneus quand la température est fraîche. Qu'en sera-t-il à Spa ?

« Il pleut souvent à Spa. Il faut donc se préparer à cette possibilité », déclare Allison.

« Nous avons connu d'autres épisodes de pluie jusqu'ici cette saison, essentiellement lors des séances de qualifications. À Silverstone, nous étions pas mal dans des conditions mouillées. Mais en Allemagne, nous avons eu du mal à faire chauffer les pneus dans leur fenêtre d'utilisation.

S'il pleut à Spa, la nature même du tracé, avec ses longs virages rapides qui génèrent beaucoup de friction, nous aidera en faisant monter les pneus en température. Nous ne sommes pas vraiment inquiets », de terminer Allison.