Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Mark Webber analyse les problèmes de Vettel et Räikkönen

F1: Mark Webber analyse les problèmes de Vettel et Räikkönen

Par ,

D'après GMM

Mark Webber juge que ce sont « des petits détails subtils » qui ralentissent Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen cette saison.

Les deux champions du monde sont à la peine cette année avec l'arrivée des nouvelles motorisations, l'ancien coéquipier de l'Australien n'arrivant pas à suivre le rythme impressionnant de Daniel Ricciardo.

Le désormais pilote d'Endurance Mark Webber plaisante que Sebastian Vettel a hérité de sa voiture de l'an dernier, pour avoir autant d'incidents.

« Vous ne croyez pas ? Il semble bien que tous les problèmes se produisent sur cette voiture », d'ironiser Mark Webber dans Turun Sanomat.

F1 Red Bull RB10 Renault Sebastian Vettel
Sebastian Vettel, Red Bull RB10-Renault. (Photo: WRi2)

Interrogé sur les difficultés de Sebastian Vettel, le pilote Porsche commente : « C'est impossible à dire avec certitude, mais il y a certainement des petits détails subtils entre la voiture et le pilote. Il est clair que Seb et Kimi n'ont pas le bon ressenti nécessaire, tandis que Daniel parait très à l'aise avec ces nouvelles voitures.

« À ce niveau, en F1, tout tient sur la façon dont le pilote grappille les derniers 2-3 dixièmes cruciaux de la voiture. Je crois que Seb et Kimi ont deux problèmes : un manque de ressenti avec la voiture et ils n'ont pas la configuration dont ils ont besoin. Ce n'est pas évident et si on commence à douter, on s'enfonce de plus en plus », d'expliquer l'ancien pilote Red Bull.

Mark Webber ajoute que la longue expérience de Räikkönen en Formule 1 peut expliquer, en partie, ses problèmes en 2014 avec les nouvelles unités de puissance.

« Lorsque vous pilotez en F1 depuis 10, 12 ans, ça veut dire que vous avez connu les V10, V8 et maintenant le V6. Un pilote expérimenté peut presque avoir trop d'informations et trop de ressentis sur ce que les voitures étaient. Parfois, avoir moins d'expérience peut aider lorsque les règlements changent, et cela semble être le cas cette saison en particulier.

« En fait, je suis parti au bon moment », d'ajouter Mark Webber en souriant.