Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Max Mosley qualifie les exigences des équipes de Formule 1 d'irréalistes

F1: Max Mosley qualifie les exigences des équipes de Formule 1 d'irréalistes

Par ,

D’après GMM

Mercredi, Max Mosley, le président de la FIA, a déclaré que le conflit qui oppose la FIA aux écuries de Formule 1 serait impossible à résoudre si les équipes ne modifiaient pas leurs conditions.

L’écurie Williams s’est inscrite au championnat de l’an prochain et a donc été exclue de la FOTA. Toutes les autres écuries ont envoyé à la FIA des « inscriptions conditionnelles ».

Les équipes demandent que la FIA modifie son projet de plafond budgétaire, signe les nouveaux Accords de Concorde et accepte les propositions de la FOTA pour réduire les coûts.

Mais si la FIA refuse d’acquiescer à ces exigences, les neuf écuries de F1 en question pourraient se retrouver exclues de la F1 l’an prochain…

Interrogé à ce sujet par le magazine suisse Motorsport Aktuell, Mosley a indiqué être peu enclin à se plier aux demandes de la FOTA.

« Nous (la FIA) rédigeons les règlements, » a-t-il menacé. « Nous le faisons depuis 60 ans, et allons continuer à le faire ».

Mosley a indiqué que les demandes de la FOTA étaient, selon lui, irréalistes.

Par exemple, il a indiqué que la proposition de la FOTA sur les termes des Accords de Concorde avait été soumise « tellement tard » qu’il était absolument impossible de la signer avant le 12 juin.

Mosley a aussi critiqué les équipes pour avoir soumis leurs inscriptions à seulement quelques heures de la fin de la période autorisée.

« Il semble assez évident que ces équipes tentent de rendre les choses extrêmement difficiles pour les nouvelles équipes, » a-t-il précisé.

Mosley a aussi trouvé particulièrement ironique que les équipes aient tenu leur réunion sur la réduction des coûts sur le somptueux yacht de Flavio Briatore amarré au port de Monaco.


photo:WRI2