Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Max Mosley satisfait des changements effectués chez McLaren

F1: Max Mosley satisfait des changements effectués chez McLaren

Par ,

D'après GMM

Pour les experts, il ne fait aucun doute que le départ de Ron Dennis de l'équipe de Formule 1 McLaren a grandement aidé à alléger la pénalité qui lui a été imposée par le Conseil mondial mercredi.

À la sortie des bureaux de la FIA à Paris, le nouveau patron de l'écurie McLaren, Martin Whitmarsh, et le président de la FIA, Max Mosley, ont tous deux indiqués que le départ de certaines personnes de l'équipe McLaren avait incité la conseil à n'imposer qu'une suspension de trois courses avec sursis.

« Toute personne ayant été impliquée dans la décision de mentir aux commissaires de course en Australie ne fait plus partie de l'équipe, » a déclaré Whitmarsh aux médias britanniques présents.

Le gérant de l'équipe, Dave Ryan, a été démissionné suite à cette affaire, mais jusqu'à aujourd'hui, il n'était pas évident de lier si le départ de Ron Dennis aux gestes posés en Australie.

On peut lire dans le Daily Mail que « les membres du Conseil mondial du sport automobile ont été convaincus que le commentaire fait par Whitmarsh faisait allusion à une forme de complicité de Ron Dennis ».

Lors de sa rencontre avec les journalistes à Paris, Mosley semblait appuyer les propos tenus par Whitmarsh et qui tendent à laisser croire que Dave Ryan et Lewis Hamilton n'étaient pas les seules personnes impliquées dans cette machination qui visait à faire exclure Jarno Trulli du podium.

« Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une punition légère, car en fait des décisions ont été prises par des personnes qui ne font plus partie de l'équipe, » a dit Mosley.

Quant à Bernie Ecclestone, il a déclaré que c'est l'attitude ouverte de collaboration de Whitmarsh qui a « sauvé » l'écurie McLaren,

« Il ont reçu une gifle, mais elle était méritée. C'est une bonne chose pour tout le monde, » a affirmé Ecclestone.
photo:WRI2