Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Mercedes doit travailler la fiabilité pour décrocher les couronnes 2014

F1: Mercedes doit travailler la fiabilité pour décrocher les couronnes 2014

Par ,

D'après GMM

L'équipe Mercedes admet avoir des efforts à produire en terme de fiabilité suite aux problèmes survenus à Nico Rosberg à Singapour.

Un système électronique défectueux a laissé le pilote allemand, alors meneur du championnat, en plein désarroi et l'a obligé à abandonner le grand prix avant même le départ.

Un problème de connexion électrique au volant, inhabituel, a admis l'équipe Mercedes.

« Un mécanicien m'a dit que nous utilisons les mêmes éléments depuis l'époque Honda et nous n'avions jamais eu de problème », de confier Toto Wolff au journal Welt.

Lewis Hamilton a remporté la victoire et pris la tête du classement général par la même occasion, avec 3 points d'avance, à 5 courses de la fin. Cependant le Britannique a eu son lot de problèmes cette saison avec la même W05.

F1 Nico Rosberg Mercedes W05 Singapore retirement
La Mercedes W05 de Rosberg poussée vers la voie des stands. (Photo: WRi2)

Avant la course de Singapour, Christian Horner minimisait les chances de Daniel Ricciardo de pouvoir lutter pour le championnat du monde.

Mais il avoue maintenant : « En raison de leur fiabilité fébrile, j'espère que nous pourrons nous maintenir dans le championnat ».

Le directeur technique de Mercedes explique que Brackley doit remédier à cela.

« Je l'ai dit en interne depuis le début de l'année, quand il était devenu clair que nous avions la voiture dominante. Ma plus grosse préoccupation est de ne pas décider de l'issue du championnat sur des pannes de voiture », de dire Paddy Lowe dans le Guardian.

« Je ne vais pas prétendre qu'elle est assez bonne, car elle ne l'est pas. C'est une de nos faiblesses. Nous travaillons beaucoup sur le sujet en coulisse, mais ça reste une tâche sur le long terme », d'ajouter Lowe.

De façon réaliste, Mercedes est pratiquement assurée de remporter le championnat constructeurs et le championnat pilote cette année, mais la manière est aussi importante pour le constructeur allemand.

« Le problème pour le moment est que Nico a vu son avance au championnat anéantie en un après-midi », de commenter Paddy Lowe.

Et si au final, la perception était que Hamilton ou Rosberg ait gagné grâce au manque de fiabilité de l'autre « ce ne serait pas satisfaisant du tout », admet Toto Wolff.

« Nous ne voulons pas que le championnat se décide parce qu'une voiture a lâché un pilote », d'affirmer le dirigeant de Mercedes.