Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: ''Nous avons 60 chevaux de moins'', dit Christian Horner

F1: ''Nous avons 60 chevaux de moins'', dit Christian Horner

Par ,

Auto123.com a rencontré le directeur principal de Red Bull Racing, Christian Horner, vendredi sur le circuit Gilles-Villeneuve. Voici ce qu'il nous a confié sur les six premières courses de la saison 2014.

Le début de saison a été difficile pour Red Bull Racing. Quelle a été la raison principale à cela ?

« Le gros déficit vient de l'unité de puissance. Les de gars de Renault travaillent très fort pour réduire l'écart. Nous avons environ 60 chevaux de moins pour le moment, ce qui est énorme, mais nous travaillons pour combler ce déficit. C'est frustrant pour l'équipe, car nous n'en sommes pas responsables. Cependant, nous avons parcouru beaucoup de terrain ces derniers mois, et si nous continuons à ce rythme de développement, les choses se passeront bien », de déclarer Christian Horner à Auto123.com.

« Nous apprécions notre relation avec Renault, malheureusement, ils sont en retard avec cette nouvelle règlementation. Nous avons gagné 8 championnats du monde avec Renault. Nous espérons qu'ils rattrapent leur retard. Renault n'est pas en F1 pour faire de la figuration. Bien sûr, Mercedes a fait un super boulot. Ils ont investi au début du programme et ils sont devant Ferrari et Renault. C'est à la concurrence de les rattraper », d'expliquer Horner.

F1 Red Bull Racing Sebastian Vettel Christian Horner
Christian Horner et Sebastian Vettel, Red Bull Racing. (Photo: WRi2)

Le Britannique nous a donné des informations supplémentaires sur les problèmes techniques auxquels l'équipe est confrontée depuis le début de saison.

« Tout vient de l'intégration entre le turbo, le moteur à combustion et le système de récupération d'énergie. Le défi est de faire fonctionner ces trois composants à l'unisson. Nous avons soutenu Renault dans le développement du logiciel et l'intégration dans le châssis. La recherche et développement sur le carburant est également importante, et Total a fait un bon travail pour nous », de nous dire Christian Horner.

Le début de la saison a également été assez difficile pour le quadruple champion du monde, Sebastian Vettel. 

« Ça a été un début de saison difficile pour Seb. On peut voir qu'il est de plus en plus à l'aise avec la voiture. Il est très sensible sur le comportement de la voiture au moment du freinage. Avec le nouveau système de freinage 'brake-by-wire', il a eu des problèmes pour bien comprendre ce que fait la voiture », de conclure Christian Horner.