Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Pirelli donne des explications au sujet du fameux essai 'secret' de Mercedes

F1: Pirelli donne des explications au sujet du fameux essai 'secret' de Mercedes

Par ,

Pirelli a publié un communiqué de presse et a tenu une conférence de presse sur le web afin de tenter d’éclaircir toute mésentente à propos de l’essai de pneus effectué par l’écurie Mercedes AMG sur le circuit de Barcelone.

Pirelli commence en affirmant que cet essai ne concernait que des pneus destinés à la saison 2014, et que cela n’a été d’aucun bénéfice pour Mercedes.

La FIA autorise Pirelli à effectuer 1000km d’essais durant la saison pour développer ses produits. Toutefois, l’utilisation d’une voiture de l’année est interdite, ce qui a obligé Pirelli à employer une Toyota 2009, puis une Renault 2010.

« À ce propos, Pirelli a répété depuis 2010 qu’il n’était pas possible, ni utile d’effectuer ce genre d’essai avec plusieurs voitures », peut-on lire dans le communiqué de presse.

« En fait, ce type d’essai est destiné à évaluer les développements technologiques et de nouvelles solutions qui doivent être validées sur plusieurs pneus de plusieurs types différents sur une seule voiture à la fois ».

F1 Pirelli orange tires
Photo: Pirelli

Pirelli précise bien que les 12 pneus utilisés à Barcelone étaient destinés à la saison prochaine, et que le changement structurel apporté ne concernait que les problèmes de délamination.

« Les pneus utilisés n’étaient pas destinés à être employés cette année, mais faisaient partie de produits développés en prévision de l’éventuel renouvellement de notre contrat de fourniture de pneus. Cet essai n’a jamais eu comme objectif d’améliorer la performance de voitures spécifiques, mais uniquement la préparation des saisons futures ».

Durant la conférence de presse, Paul Hembery, directeur de la compétition chez Pirelli, a apporté de plus amples précisions. « Les simulations par ordinateurs sont limitées. Il faut essayer les pneus en piste pour obtenir des informations valides. Certaines écuries nous ont dit que les pilotes pourraient faire patiner les pneus arrière en 4e ou en 5e vitesse l’an prochain. Nous devons concevoir la bonne structure de pneu et la bonne gomme pour encaisser cette formidable augmentation du couple moteur », de dire Hembery.

Pas de voiture d'essais adéquate
« Déjà en mars 2012, Pirelli a envoyé un message à toutes les équipes, à la FIA et la FOM, invitant les écuries à nous indiquer leurs disponibilités pour essayer les pneus prévus pour la saison 2013. Nous avons bien expliqué aux équipes que nous devions effectuer des essais avec les voitures courantes, car notre monoplace était nettement dépassée », d’indiquer le communiqué de presse.

F1 Pirelli tire damaged
Photo: McLaren F1 Team

Pirelli a aussi tenu à répéter que l’essai effectué à Barcelone n’avait pas profité à Mercedes.

Toutefois, certains journalistes ont signalé à Hembery que Mercedes avait mystérieusement remporté la victoire à Monaco immédiatement après l’essai.

« Qui a décroché la pôle position à Monaco l’an dernier ? » a-t-il demandé. « Mercedes », a-t-il répondu.

« Et qui a terminé second à Monaco l’an dernier ? Nico Rosberg. La Mercedes est simplement très efficace à Monaco. Cela n’a rien à voir avec l’essai de pneus de Barcelone, » de soutenir Hembery.

Le tribunal international de la FIA, créé en 2010, est apparemment à évaluer si des sanctions doivent être prises contre Mercedes AMG et Pirelli.