Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Pour Felipe Massa, Nick Heidfeld 'appartient à une grille de F1'

F1: Pour Felipe Massa, Nick Heidfeld 'appartient à une grille de F1'

Par ,

D'après GMM

Felipe Massa est surpris que son ancien coéquipier chez Sauber, Nick Heidfeld, ne soit pas titulaire en 2010.

En 2002, les deux pilotes formaient le duo Sauber-Ferrari, et tandis que le Brésilien est un prétendant au titre avec Ferrari, l'Allemand se retrouve pilote de réserve chez Mercedes GP.

Dans le quotidien suisse Blick, Felipe Massa s'interroge : "Pourquoi personne n'a offert une bonne place à Nick Heidfeld ? Quand on regarde la liste des pilotes (2010), Nick appartient à la Formule Un, mais pas comme pilote de réserve."

Auto123.com publiait l'entrevue de Nick Heidfeld expliquant sa situation.

Felipe Massa clarifie que sa relation avec Fernando Alonso est intacte.

Interrogé sur les rumeurs de la semaine dernière de sa relation trouble avec Fernando Alons, Felipe Massa répond : "Lorsque je lis des choses comme ça j'éclate de rire, parce que c'est totalement inventé. Il y a une bonne ambiance dans l'équipe, et il n'y aura pas de trouble entre nous. Ferrari ne le permettrait pas," explique le Brésilien dans une entrevue avec La Nueva Espana.

Felipe Massa explique qu'il a été "positivement surpris" lorsque le double champion du monde est venu chez Ferrari. "Il est très intelligent et discret, il a les pieds sur terre, il sait comment travailler en équipe et il apprend vite," déclare le pilote brésilien.

Dans la même entrevue, Felipe Massa vient préciser la légende sur sa première visite dans les garages de F1 en 2000 au volant d'un camion de livraison, deux ans avant ses débuts avec Sauber.

Interrogé sur la vérité de cette histoire, Felipe Massa répond tout sourire : "Plus ou moins. J'étais déjà pilote de course, mais mon laisser-passer était uniquement pour le vendredi. Mon agent avait un restaurant et préparait les repas pour l'équipe Benetton, j'ai donc conduit le vieux van sur le circuit (Interlagos) et ensuite je suis resté."