Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Pour les organisateurs un grand prix d'Australie à 17h00 n'est 'pas dangereux'

F1: Pour les organisateurs un grand prix d'Australie à 17h00 n'est 'pas dangereux'

Par ,

D'après GMM

L'organisateur du grand prix d'Australie, Ron Walker, revient sur les rumeurs voulant que les pilotes auraient fait avancer d'une heure le départ de la course de Melbourne en 2011.

Afin de favoriser l'audience des chaînes de TV européennes, le départ du grand prix d'Australie la semaine passée était donné à 17h00 sur un principe de crépuscule, mais plusieurs pilotes avaient critiqué cette décision, la course devenant dangereuse avec un manque de lumière en fin de grand prix.

Michael Schumacher, appuyé par plusieurs autres pilotes, a révélé samedi que la FIA avait effectué des essais de lumière sur l'Albert Park et avancerait donc le départ du grand prix 2011 à 16h00 (heure locale).

"En fin de course c'était vraiment au-delà de la limite, c'était trop sombre. Je comprends que la FIA en a pris la mesure et agira pour l'année prochaine - il devrait maintenant y avoir des règles sur le minimum de lumière qu'il doit y avoir," déclarait le septuple champion du monde.

En réponse à ces commentaires, Ron Walker qualifie les pilotes de F1 de pleurnichards et de "prima donnas".

"Ce (départ à 17h00) n'est pas dangereux du tout. On ne peut pas toujours satisfaire ces pilotes, hormi deux ou trois, plusieurs sont nonchalants et ne font rien pour aider le sport. Beaucoup de pilotes sont des prima donnas. Ils ne sont jamais contents," indique Ron Walker au journal Herald Sun.

La fédération australienne du sport automobile CAMS insiste que le débrief officiel du grand prix 2010 n'a pas encore eu lieu. Et Ron Walker indique qu'il anticipe déjà des essais de lumière pour la FIA, car il pense que 17h00 est une bonne heure pour le départ.

Cet épisode arrive à un mauvais moment pour Melbourne, car le gouvernement du New South Wales travaille pour amener le grand prix d'Australie sous les projecteurs de Sydney. De plus, en dépit d'une forte pression de la part de Bernie Ecclestone, le gouvernement Victorien refuse d'éclairer le circuit de l'Albert Park.