Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Rien n'est réglé pour Super Aguri

F1: Rien n'est réglé pour Super Aguri

Par ,

Par GMM

L'écurie de F1 Super Aguri dispose maintenant d'une semaine de grâce après que la réunion d'hier ait été interrompue et remise à plus tard.

Le sauvetage qu'est prêt à apporter le groupe allemand Weigl, qui bénéficie de l'appui de Bernie Ecclestone, n'a pas été entériné par Honda.

Honda juge en effet que le plan ne concerne que 2008. Weigl est disposé à investir de l'argent frais pour faire courir la petite écurie jusqu'à la fin de 2008, mais aucun plan la prise du contrôle financier de l'équipe après cette date. Sa survie à long terme n'est donc pas assurée.

La divulgation dans les médias de l'intérêt de Weigl ne facilite pas les choses non plus.

Le magazine allemand Auto Motor und Sport, qui cite certains initiés, suspecte le patron de l'écurie Honda F1, Nick Fry, d'avoir intentionnellement révélé à un site Internet britannique le nom de Weigl.

Le magazine affirme aussi que des membres de la haute direction de Honda sont furieux que les négociations de rachat de l'écurie par le Magma Group n'aient pas abouti.

Certains affirment que la réunion d'hier a été remise à plus tard, car plusieurs responsables étaient absents à cause des congés fériés. Le tout reprendra la semaine prochaine.

Autre signe que les choses ne vont pas bien selon l'agence de presse Reuters. Les monoplaces Super Aguri ne seraient pas retournées à l'usine de l'équipe à Leafield après le GP d'Espagne, mais chez Honda F1 à Brackley. Les camions de l'équipe seraient dans le port de Trieste en Italie, dans l'attente du ferry qui les emmènera en Turquie.