Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Une entente de 10 ans et des nouveaux garages pour le Grand Prix du Canada

F1: Une entente de 10 ans et des nouveaux garages pour le Grand Prix du Canada

Par ,

Auto123.com a discuté mercredi avec François Dumontier, grand patron du Formula 1 Grand Prix du Canada sur l’avenir de l’événement, assuré pour les 10 prochaines années.

Le nouveau contrat du Grand Prix du Canada est assuré, et comprend une clause exigeant un nouveau bâtiment des puits. Qu’en est-il exactement et quand sera-t-il construit ?

« Dans le cadre du renouvellement du contrat, la ville de Montréal consent à fournir des garages neufs pour le Grand Prix du Canada 2017. C’est donc la ville de Montréal, par l’entremise du Parc Jean-Drapeau, qui est le maître d’œuvre du projet. Certaines esquisses ont été réalisées, mais pas de plans. À titre d’utilisateur de ce bâtiment, nous serons consultés, car nous sommes évidemment très au courant des cahiers de charges de la FIA, » de répondre François Dumontier, président et chef de la direction Groupe de course Octane inc., promoteur du Formula 1 Grand Prix du Canada.

F1 stand circuit Gilles Villeneuve Canada Montreal
Les stands du circuit Gilles-Villeneuve. (Photo: René Fagnan, Auto123.com)

Où sera situé ce nouveau bâtiment, qui abritera les garages, la salle de presse et la salle d’intervention médicale ?

« Il sera fort probablement situé à peu près à son emplacement actuel. Ce ne sera sûrement pas de l’autre côté de la piste, du côté de la plage ».

Depuis l’abandon de la course de série Nationwide NASCAR, on entend peu parler d’une deuxième course au circuit Gilles-Villeneuve. Qu’en est-il ?

« L’entente que nous avons avec le parc Jean-Drapeau nous permet toujours d’organiser une deuxième course chaque année. Toutefois, considérant les importants travaux qui devront être effectués sur le circuit pour 2017, il n’est pas réaliste de discuter pour tenir une seconde course. La piste sera impraticable. Il vaut nettement mieux d’attendre de disposer des nouvelles installations avant de discuter. D’autant en 2017, la ville de Montréal va célébrer le 375e anniversaire de sa fondation. Le moment serait bien choisi pour ravoir une deuxième course… » de répondre Dumontier.

Des rumeurs circulent à l’effet que le milliardaire montréalais Lawrence Stroll cherche à investir dans une écurie de Formule 1. Vrai ou pas ?

« Je n’ai pas eu de contacts avec Lawrence Stroll depuis pas mal de temps. Nous connaissons tous son amour pour le sport automobile. S’il investissait dans une écurie, ce serait effectivement super qu’il la fasse rouler sous la bannière canadienne. Quant à son fils Lance [qui vient de remporter le titre de la Formule 4 italienne], ce serait évidemment un très bonne nouvelle pour nous qu’il accède un jour à la F1. Avoir un pilote canadien, québécois et aussi montréalais en F1 représenterait une excellente nouvelle pour le Grand Prix du Canada », de confier Dumontier à Auto123.com.

F1 Bernie Ecclestone François Dumontier
Bernie Ecclestone et François Dumontier. (Photo: WRi2)

La nouvelle entente d’une durée de 10 ans pour la tenue du Grand Prix du Canada vous permet de travailler sur le long terme. Entre autres choses, vous mettez en vente de nouveaux billets, moins chers.

« En effet. Nous élargissons notre fourchette de prix. Pour la troisième année, nous mettons en vente des trios, des billets qui permettent aux amateurs de changer de gradins chaque jour et de disposer de places assises. Le trio « Écono » lancé récemment assure d’une place assise dans les tribunes 31, 33 et Populaire pour un prix de 255$. Une étude effectuée en 2014 par « Destination GP Travel Guide » indique que nous nous classons au 11e rang sur 19 Grands Prix pour le prix d’un billet le moins cher pour trois jours, et au 4e rang pour le billet le moins cher en admission générale. Nous dévoilerons d’autres surprises au cours des mois qui viennent ».