Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Sauber affirme ne pas avoir copié le dispositif de McLaren

F1: Sauber affirme ne pas avoir copié le dispositif de McLaren

Par ,

D’après GMM

Plusieurs experts, incluant Adrian Newey, concepteur en chef chez Red Bull Racing, ont exprimé leur surprise à voir à quelle vitesse l’écurie Sauber avait été capable de concevoir un dispositif de décrochage de l’aileron arrière tel que dévoilé par McLaren il n’y a même pas deux semaines.

Newey est encore plus étonné de cette réalisation, car le règlement technique de la FIA interdit de modifier un châssis homologué. De plus, sans commanditaires, Sauber est cette année l’une des écuries les moins bien nanties.

Les Sauber C29 ont été inspectées jeudi, dotées d'un mécanisme de décrochage de l’aileron arrière. Le dispositif a toutefois été retiré vendredi à cause d’ennuis connus lors des essais libres.

Photo: WRI2

Dans le cas de la Sauber, la prise d’air est ouverte et fermée par la main et le genou du pilote.

« Le règlement d’homologation ne permet pas de percer des trous dans le châssis, » peut-on lire de Newey dans le magazine allemand Auto Motor und Sport.

Ce à quoi Willy Rampf, le directeur technique de Sauber, a répondu : « Nous avons simplement utilisé un des trous prévus pour le circuit électrique, qui sont suffisamment gros pour y faire passer un tuyau d’air ».

Mais contrairement au dispositif de McLaren, où la prise d’air est située sur la monocoque, celui de Sauber est boulonné sur le ponton gauche, et ne fait pas partie du châssis.

Même si le système a été peu employé vendredi, les ingénieurs de Sauber se sont dit être satisfaits de la vitesse maximale obtenue.

Auto Motor und Sport affirme que l’idée mijotait dans le cerveau des ingénieurs de Sauber, mais que ceux-ci étaient convaincus qu’il ne serait pas accepté par la FIA, car l’écoulement d’air est manuellement modifié par le pilote.

La FIA a pourtant autorisé ce dispositif au premier Grand Prix de la saison à Bahreïn, jugeant qu’il était tout à fait conforme.

« Nous n’avons pas copié McLaren, » a déclaré Peter Sauber. « Cela n’aurait pas été possible en si peu de temps. Il s’agit de notre propre système. Si les deux fonctionnent de façon similaire, cela signifie que nous avons eu la même idée en même temps ».

Il faut toutefois noter que Pedro de la Rosa, nouveau pilote chez Sauber, était jusqu’en 2009 le pilote de réserve de l’écurie McLaren. Il était donc chez McLaren quand le dispositif a été développé par les Britanniques…