Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Sauvetage du Grand Prix du Canada à Londres

F1: Sauvetage du Grand Prix du Canada à Londres

Par ,

C'est aujourd'hui que se déroule la rencontre entre le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone, et l'équipe de sauvetage du Grand Prix du Canada dans les bureaux d'Ecclestone, 6 rue Princes Gate à Londres.

La délégation canadienne est composée du maire de Montréal, Gérald Tremblay, du ministre du Développement économique du Québec, Raymond Bachand, et du ministre fédéral du Commerce international, Michael Fortier.

Il semble toutefois que cette rencontre est avant tout exploratoire et destinée à prendre connaissance, en premier lieu, des exigences posées par Bernie Ecclestone, au maintien du Grand Prix à Montréal.

L'exclusion de la course de F1 du calendrier 2009 proviendrait d'un litige entre les organisateurs et M. Ecclestone, évalué à au moins 20 millions de dollars en arriérés par Ecclestone. Ce chiffre est contesté par les autorités du Grand Prix.

Le prix payé par Montréal pour le plateau de voitures de F1 était le moins cher du monde, à environ 15$ millions par saison. Bernie Ecclestone voudrait voir ce chiffre grimper à 30$ millions afin de garantir la tenue de la course pour les 5 prochaines années.

Or, le GP du Canada génère des revenus nets d'environ 15 millions de dollars par année. Pour sauver la course, les pouvoirs publics devraient donc éponger un déficit annuel d'au moins 15 millions de dollars. Cette facture serait assumée à parts égales entre Québec et Ottawa. Et cela, en plus de rembourser les montants que réclame Ecclestone.

Les négociations se poursuivent et les trois sauveteurs seront de retour à Montréal en fin de journée, jeudi.