Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Sebastian Vettel frustré que Mark Webber prenne la tête du championnat

F1: Sebastian Vettel frustré que Mark Webber prenne la tête du championnat

Par ,

D'après GMM

Sebastian Vettel a gagné une place au championnat du monde mais terminait la course avec la tête des mauvais jours.

Tandis qu'il effectuait sa pénalité de passage par les puits, le jeune Allemand faisait des grands gestes à bord de sa Red Bull.

Reprenant la course en troisième position, son ingénieur indiquait à la radio : "Je sais que tu es frustré, mais prends une grande inspiration."

La pénalité a été infligée car l'Allemand se tenait trop loin de la voiture de sécurité et de son coéquipier Mark Webber lors de la relance.

"Lors de la relance je dormais. J'ai été pénalisé et je n'ai pas vraiment compris pourquoi. Je suis bien évidemment décu. Ce devait être une promenade de santé aujourd'hui," explique Sebastian Vettel.

Niki Lauda croit que le pilote Red Bull devrait plutôt reconnaître son erreur plutôt que de faire des grands gestes depuis son cockpit et dire qu'il ne comprend pas la pénalité.

"Dans ces situations il est important de reconnaître et de dire : J'ai fait une erreur. Fin de l'histoire," explique Niki Lauda.

Christian Horner, le patron de Red Bull, reconnaît que "pour on ne sait quelle raison", Sebastian Vettel s'est tenu trop loin de la voiture de sécurité.

"C'est clairement expliqué lors des réunions de pilotes et avant les courses. Malheureusement il s'est tenu trop loin. Les règles sont claires et les pilotes les connaissent. La pénalité est sévère, mais c'est le règlement," déclare Christian Horner à la BBC.

Mark Webber s'impose en Hongrie, reconnaissant que la bourde de son coéquipier était "un petit cadeau, mais je n'ai pas eu souvent, je prends celui-là avec plaisir," déclare l'Australien, qui apporte une victoire à l'équipe Red Bull pour son 150e grand prix.

Du fait de l'abandon de Lewis Hamilton, Mark Webber prend au passage la tête du championnat du monde avec quatre points d'avance.

Avec la solide deuxième place de Fernando Alonso, qui a contenu Sebastian Vettel, seulement 20 points séparent maintenant les cinq prétendants au titre mondial. En rappelant qu'une victoire rapporte 25 points, tout reste ouvert pour Mark Webber, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Jenson Button et Fernando Alonso.

C'est maintenant la pause estivale, avec obligation de fermer les usines et les ordinateurs pour toutes les équipes. Prochaine course fin août en Belgique.

Mark Webber sourit : "Je suis impatient de prendre un peu de repos."