Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Tandis que les équipes s'inquiètent, la Corée insiste que le circuit sera prêt pour l'inspection

F1: Tandis que les équipes s'inquiètent, la Corée insiste que le circuit sera prêt pour l'inspection

Par ,

D'après GMM

Les organisateurs répliquent aux nombreuses rumeurs entourant une possible annulation du grand prix de Corée, mais les équipes restent inquiètes, car la logistique d'acheminement du matériel commence maintenant.

Les équipes de F1, la presse et tous les gens impliqués sont inquiets sur l'incertitude du grand prix, car tout le processus d'envoi du matériel doit être acheminé en Asie maintenant.

La date de l'inspection finale est maintenant confirmée pour le 11 octobre, alors que le fret aura déjà quitté Suzuka.

L'annulation de la course porterait préjudice à la logistique du matériel mais également au titre mondial, car les prétendants ne sont pas certains s'il reste 3 ou 4 courses à compléter.

Un porte-parole de KAVO indique aux agences Sapa et AFP "Nous n'aurons pas de problème pour accueillir la course le 24 octobre car nous avons pratiquement terminé les travaux".

Il insiste que le circuit sera prêt pour l'inspection de Charlie Whiting le 11 octobre.

"Nous allons activer pour terminer les travaux et les officiels de la FIA découvriront un circuit terminé lors de leur inspection finale dans deux semaines. Nous prenons les remarques de M. Ecclestone comme un message de nous préparer pour la course," indique le porte-parole.


Tout comme Bernie Ecclestone, deux patrons d'écuries se sont montrés inquiets quant au grand prix de Corée.

Sur le papier il reste quatre courses au calendrier 2010, mais il y a une vraie inquiétude que le circuit de Yeongam ne soit pas prêt pour le 24 octobre.

Et qu'il reste 3 ou 4 courses a un impact sur la bataille au titre mondial pour la fin de la saison, pour les équipes de pointe.

McLaren espère que la Corée reste au calendrier, afin de combler le déficit de points de Lewis Hamilton et Jenson Button.

Martin Whitmarsh explique : "Nous voudrions quatre courses mais de ce que nous entendons il y a des doutes. Bernie et les Coréens vont travailler là-dessus, et nous nous concentrons sur la course de Suzuka pour marquer des points."

Red Bull a un peu plus de visibilité sur la Corée, après que Karun Chandhok ait effectué une démonstration sur le circuit au volant d'une ancienne F1.

Christian Horner explique : "Nous étions là-bas il y a quelques semaines et ils étaient proches de la fin, nous sommes confiants et pour le moment tous les vols sont réservés".

Le patron de Red Bull admet cependant que ses deux pilotes ont différentes opinions sur une annulation du grand prix de Corée. Mark Webber est en tête du championnat et Sebastian Vettel a encore des points de retard.

"Mark dirait non (pour la Corée) et Sebastian dirait oui, et d'un point de vue de l'équipe une annulation ne serait pas une mauvaise chose. Mais je pense que nous irons en Corée. J'ai discuté avec Bernie Ecclestone, il semble confiant maintenant," indique Christian Horner.