Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 technique: Comment fonctionne l'aileron arrière décrocheur?

F1 technique: Comment fonctionne l'aileron arrière décrocheur?

Par ,

Depuis le début de la saison 2010, le fameux « F-duct », l’aileron arrière décrocheur de certaines voitures de Formule 1, est sur la sellette. Mais comment fonctionne-t-il ?

Auto123.com en a discuté avec l’ingénieur en chef d’une écurie de Formule 1.

L’air pénètre dans le châssis par une prise d’air à l’avant. L’air circule à l’intérieur de la voiture et est soufflé sous l’aileron arrière. La zone de haute pression est indiquée par la flèche rouge, tandis que la zone de basse pression est signalée par la flèche bleue.

L’idée maîtresse est de réduire la traînée en ligne droite. La traînée est une turbulence aérodynamique qui freine la voiture en ligne droite.

Les ailerons de F1 sont des ailes d’avion inversées. En se déplaçant dans l’air, ces ailerons produisent une force verticale dirigée vers le bas qui colle la voiture au sol. Mais cela produit aussi la traînée. La force verticale est le résultat de la différence des pressions d’air entre les surfaces supérieure et inférieure de l’aileron.

On retrouve une zone de haute pression au-dessus de l’aileron, et l’inverse, une zone de basse pression sous l’aileron.

L’appui aérodynamique est fort utile dans les virages pour permettre des vitesses de passage élevées, mais complètement inutile en ligne droite.

L’idée du « F-duct » consiste donc à souffler de l’air sous l’aileron arrière.

L’air est capté à l’avant de la voiture par une prise d’air. L’air circule en circuit fermé à l’intérieur du châssis et dans le canal situé sur la dorsale du capot moteur.

L’air est ensuite soufflé sous le volet de l’aileron arrière.

Ceci diminue la différence de pression entre le dessus et le dessous du volet, résultant en une diminution de traînée.

Au final, la voiture est plus rapide en ligne droite, jusqu’à 6 km/h de mieux sur les longues lignes droites.